Sainte-Marie: L’île-jardin s’épanouit
12 décembre 2014 - Escales commentaires   //   43 Views   //   N°: 59

Bien au-delà des quelques parterres de fleurs qui embellissent désormais plusieurs villages, le récent concours « Village fleuri » qui s’est tenu à l’île Sainte-Marie (Nosy Boraha) avait un but éducatif touchant aussi bien à l’hygiène et la santé qu’aux notions d’accueil des touristes et vacanciers.

Organisé par le dynamique Office du tourisme de Sainte- Marie (OTSM), Tanagna Tsara a mobilisé une dizaine de villages dont certains ont accompli de réels efforts afin d’embellir et assainir leur environnement. Le jury de ce véritable programme de sensibilisation aux enjeux de la propreté, évaluait l’engagement des populations selon une grille de critères répartis en quatre chapitres.

« L’accueil » mettait l’accent sur la motivation des villageois alors que « Le site » insistait essentiellement sur la propreté. Côté « Propreté et hygiène », il s’agissait de vérifier la présence de bacs poubelles, de toilettes ou encore d’espaces de traitement des déchets. Sous la rubrique « valorisation culturelle » étaient notées les pratiques traditionnelles (dont l’utilisation du coquillage bakoa faisant office d’instrument pour le rassemblement de la population), et la qualité des produits artisanaux.

Si deux villages se sont particulièrement distingués et se 94 sont partagé les lots offerts aux vainqueurs, il s’agissait de faire prendre conscience au plus grand nombre d’habitants de l’importance de maintenir leur lieu de vie propre tant pour leur santé que pour les retombées attendues des visites de touristes.Ce concours « Village fleuri » s’inscrit dans un programme d’actions coordonnées par l’OTSM qui tend à impliquer les Saint-Mariens dans le développement de leur île. 

L’organisation de marchés villageois vise également cet objectif de faire profiter les acteurs les plus modestes de quelques retombées économiques liées au tourisme. Dans le même esprit, l’OTSM a encadré tout au long de l’année 2014 la mise en place de la charte L’île Sainte-Marie s’engage pour un tourisme durable qui a fédéré une trentaine d’opérateurs touristiques aux réalités et enjeux du développement harmonieux de leurs activités.

Avec l’apport technique de l’Office National du Tourisme et de la déléguée régionale du tourisme, le soutien logistique d’Air Madagascar et l’appui financier de National Tourism Development, ce réseau d’acteurs « responsables » va permettre d’assurer la pérennité et le succès d’un programme qui ambitionne de maintenir un juste équilibre social au sein d’un véritable Eden. 

Le bilan des actions de l’OTSM ne serait pas complet sans l’évocation du Festival des baleines qui conjuguera « la protection des mammifères marins, l’implication des populations et leur sensibilisation à protéger leurs atouts naturels et enfin les actions promotionnelles » pour citer les propos de la première dame, Voahangy Rajaonarimampianina, marraine de cet événement festif qui se tiendra en juillet 2015. Car l’île-jardin s’épanouit dans la joie et la bonne humeur.

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer