Saint-Valentin : Quand notre cœur fait boum
1 février 2013 - LifeStyle commentaires   //   4002 Views   //   N°: 37

Les histoires d’amour finissent-elles mal, en général ? C’est ce que dit la chanson. En voici deux en tout cas qui risquent fort de contrarier les pessimistes en cette période de Saint-Valentin. Un ange passe…

Princio & Amélie : Savoir être patient
Lui est le chanteur beau gosse bien connu, elle une danseuse très classique, avec ballerines, tutu et entrechats. Leur point commun ? Ils s’aiment et pour la Saint-Valentin, ils ont décidés de revenir là où ils se sont rencontrés : à Paris, ville lumière et incidemment des coups de foudre. « C’était un après-midi de février. Je marchais dans la rue et voilà que je me retourne sur une superbe créature… » C’était Amélie retour d’un cours de danse,

 et voilà notre Princio dans tous ses états, pareil – et c’est peu dire – au loup de Tex Avery… Touché en plein coeur par le petit ange joufflu, il va tout faire pour la conquérir, mais la belle est farouche et il lui faudra attendre deux ans pour que retentissent sous la voûte étoilée leurs bisous passionnés. « J’ai mis du temps à lui dire que j’étais amoureux. J’ai commencé par lui parler de Madagascar pour lui donner envie de visiter mon île, et c’est ainsi que tout s’est enchaîné. Le coup de foudre ne suffit pas, c’est la connaissance de l’autre qui fait naître l’amour », conclut Princio.
En dépit de sa réputation de chanteur rentre-dedans, il est du genre calme, voire timide dans la vie. Les déclarations d’amour ne sont pas son fort, tout le contraire d’Amélie qui est terriblement fleur bleue. Marié depuis exactement six ans, le couple a aujourd’hui une petite fille de quatre ans.

Heritiana & Gina : L’art de se compléter
Mariés depuis 23 ans et parents de deux enfants, Heritiana, membre du groupe Rebika, et Gina Vidot, propriétaire de l’institut de beauté Coyote Girl, se sont rencontrés la toute première fois à Antsirabe. « C’était en 1990 pendant les vacances. Un vrai coup de foudre », se souvient Heritiana. « J’étais déjà avec Rebika, mais à cause des tournées nous nous sommes perdus de vue, chacun a fait sa vie. »

Trois ans plus tard, le couple se retrouve, toujours à Antsirabe et toujours pour les vacances. « Là il ne m’a plus lâchée, tellement il avait peur que ça fasse comme la première fois », se rappelle Gina. A leur retour à Tana, ils décident de vivre ensemble. « Comme c’est un artiste, j’avais quelques doutes sur son mode de vie, mais au final j’ai vu qu’il était beaucoup plus responsable qu’à l’époque de notre première rencontre », souligne Gina. Au niveau du caractère, elle et Heritiana sont à l’opposé.
Elle est plutôt directe et franche, lui réservé. « Ce que j’aime en elle, c’est son franc-parler. Il peut parfois déranger, mais je sais c’est une personne sincère et une super maman. » Leur secret pour que l’amour dure ? « On essaye le plus possible d’être ensemble, tous les deux ou avec les enfants. On sort, on se fait des petits voyages en amoureux pour casser la routine ». En plus, ils travaillent ensemble : elle est sa manageuse, lui est le gérant de Coyote Girl. Deux moitiés qui se complètent !

Pages réalisées par #AinaZoRaberanto et #SolofoRanaivo

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer