Saint Raphaël : « La culture comme outil au service du développement »
29 juin 2016 - Tribune commentaires   //   1032 Views   //   N°: 78

Les opinions exprimées dans cette page n’engagent que leurs auteurs. no comment® se désolidarise de tout contenu politique ou religieux, sectaire ou partisan.

La culture, longtemps classée parmi les secteurs laissés pour compte, devrait être au coeur des débats sociétaux à Madagascar. Le Youth Cultural Leadership Training – YCLT, une formation sur le leadership culturel, essaye tant bien que mal de rehausser cette place de la culture dans notre société.

Initié par l’ONG Saint Raphael Madagascar (SaiRA) depuis 2015, en collaboration avec l’Association des médiateurs culturels (Admc), l’YCLT est un programme de formation qui s’étale sur six mois et en est à sa deuxième édition. SaiRa s’est donné comme mission principale de renforcer l’esprit de leadership chez les jeunes entrepreneurs culturels. YCLT aborde la culture comme un outil essentiel au développement durable. Dans la plupart des cas, les jeunes opérateurs culturels malgaches apprennent sur le tas. Il ne leur est pas donné l’opportunité d’apprendre et de renforcer leur capacité pour travailler d’une manière pragmatique. YCLT ambitionne de répondre à ce besoin.

Ce qui dit « Culture » renvoie à l’histoire, la terre et la langue. À la base, le développement se fait avant tout à travers la culture puisqu’elle définit notre identité, et prône l’unité ainsi que la diversité. À Madagascar, nous avons 22 régions dotées de 22 cultures différentes. Cela constitue un grand potentiel pour le tourisme et donc un développement économique pour le pays. Malheureusement, cette richesse n’est pas assez exploitée. La culture est souvent négligée voire ignorée par nos dirigeants politiques ne serait-ce que pour citer l’absence du statut des artistes et la « mal » application de la politique culturelle adoptée en 2005. Pourtant, la culture peut contribuer au développement d’un pays à travers ses apports financiers incommensurables dans l’économie. Cela a déjà été prouvé dans les grands pays comme la France et les États-Unis.

Voilà pourquoi les modules d’YCLT abordent d’une manière transversale ce secteur à travers différents modules : la culture et la démocratie, la culture et l’éducation, la culture et l’environnement, la culture et l’entrepreneuriat. Le thème de la culture et la démocratie, dans son sens le plus large, est basé sur le respect de l’autre et la dignité humaine. Quant à la culture et l’éducation, ce module se consacre à l’importance de l’ancrage des valeurs culturelles dès le tout jeune âge. La culture et l’environnement renvoie au lien entre l’être humain, la nature et l’espace. Quant à la culture et l’entrepreneuriat, il est question d’économie de la culture, d’industrie culturelle et des chaînes de production artistique. Cette formation n’est qu’un pas vers la structuration du secteur artistique et culturel à Madagascar, cela nécessite un travail de longue haleine des milliers d’artistes et de nombreux opérateurs culturels à travers le pays.

ONG Saint Raphaël Madagascar
L’ONG Saint Raphaël créée officiellement en 2012 a pour but de contribuer à la promotion des Droits et de la dignité de l’Homme au sein de la société malgache avec une assistance particulière à ceux qui vivent en dessous du seuil de pauvreté tel que défini par l’Organisation des Nations Unies.

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer