Ririnina / Hiver / Spring
30 septembre 2017 - Abidi commentaires   //   212 Views   //   N°: 92

Voambolana (Vocabulaire / Vocabulary)

Mangoly : avoir les mains gelées / to have frozen hands
Mamanala : la température froide dans l’atmosphère qui fait dresser les poils de la peau et donne de la chair de poule.
Mifana : dans le langage courant, mifana signifie congé de maternité. Mais on qualifie aussi de « mifana » les hommes qui ne veulent pas quitter leurs lits bien chaud par peur du froid hivernal.

Expressions

Zatra ny lalan-dririnina ka fahavaratra avy no manao hitsin-dalana : Habitué des raccourcis en hivers, on continue à les emprunter au printemps / accustomed to the short cuts in winter, they continue to use them in spring.

C’est pour qualifier les gens qui ont pris une habitude et qui ne s’en séparent pas même si les temps et la réalité ont changé. En fait, comme les terres cultivables sont nues pendant l’hiver, on peut ne pas prendre les sentiers et marcher directement sur les champs. Au printemps, on commence à les cultiver , on ne doit donc plus les piétiner sous peine de détruire les jeunes pousses. Cette expression seert aussi à qualifier les personnes qui ne changent pas leurs habitudes alors que les cierconstances l’exigent.
It is an expression to qualify people who took a practice and who do not leave it even if times change. In fact, as the cultivable ground are naked during the winter, they can not take the paths round but make a short cut and trample the fields. But when comes the spring, they canot anymore trample the fields because they started to cultivate the ground.

Tsy mena-mivadika toy ny andro ririnina : Changer en rien de temps et sans gène, tel l’hiver / To change of anything time and with no embarrassment, like winter.

Qualifie les gens qui osent changer d’opinion et trahir les leurs en un rien de temps et sans gêne. En effet, à Madagascar pendant l’hiver, il fait tantôt chaud tantôt extrêmement froid, il y a le soleil, et un quart d’heure après il pleut. Telles sont les personnes froides, sans scrupules ni état d’âme. Elles retournent leurs vestes en un rien de temps et disent le contraire de ce qu’elles ont dit il n’y a pas longtemps.
They are people who dare to change opinion and th betray their family and friends without gene. Indeed, during the winter in Madagascar, the weather is sometimes cold and sometimes hot, it has the sun and a few minutes afterwards, it rains. Such are the cold people without scruple. They turn over their jackets in a little time and say the opposite of what they said little time before.

Manary vady ririnina, hono, ka manira-tena hisalaka tanana : Rompre avec son épouse en hiver, c’est choisir de mettre ses mains entre ses propres cuisses pour se réchauffer la nuit en dormant / To break with his wife in full winter is to choose to sleep alone and to put its hands between its own thighs to be heated.

L’expression est récente. On dit que l’hiver n’est pas une saison opportune pour rompre avec son épouse sous peine de ne pas avoir quelqu’un contre qui se frotter la nuit pour se réchauffer. Seul dans son lit, l’homme est obligé de se ployer et mettre les mains entre ses propres cuisses pour avoir un peu de chaleur la nuit. Cette expression qualifie donc les imprévoyants qui choisissent de quitter le confort pour ensuite galérer avec les moyens précaires et fragiles.
This expression is recent. They said that the winter is not the best time to separate from his wife under penalty of not having somebody in bed against which to stick itself to have heat. Lonely in his bed the night, the man is obliged to bend and put his hands between his own thights to have a little heat. This expression is thus to qualify the impatient people who choose to leave comfort for then to have a hard time with the precarious and fragile average that they have.

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer