ResidentEvil VI : Âmes sensibles, s’abstenir !
25 avril 2017 - Add-on commentaires   //   264 Views   //   N°: 87

Et de sept pour l’éditeur et développeur Nippon Capcom avec ce nouveau « ResidentEvil », stylisé « Resident EVII » ! Sorti en janvier, ce dernier opus est un retour aux sources assumé. Et dans le genre « survivalhorror », difficile de faire mieux.

ResidentEvil n’est plus à présenter. Il fait ses débuts au Japon en 1996 sur la première Playstation avec le titre Bio Hazard et a révolutionné le monde des jeux vidéo de l’époque. Plus de dix ans après le premier opus, ResidentEvil 7 marque encore une fois les esprits avec l’optimisation de la réalité virtuelle via le PS VR (Playstation Virtual Reality), une tendance sur laquelle tous les développeurs se lancent actuellement.

Angoisse, frisson, horreur, vous êtes prévenu ! Le joueur se met dans la peau d’un nouveau protagoniste, Ethan Winters, qui est à la recherche de sa femme Mia disparue en 2014. N’ayant comme indice qu’une étrange lettre et une cassette vidéo, ses aventures l’amènent dans une maison hantée de Dulvey, une ville imaginaire de la Louisiane où il disparaît lui aussi sans laisser de trace. Sur la pochette du jeu, le ton est donné à travers l’image glauque d’un manoir hanté qui rappelle celui de la première saison de la série à succès American Horror Story. Le joueur s’y trouve seul et désarmé. Il devra évoluer dans le jeu afin de gagner en puissance et collecter des informations.

Les esprits qui peuplent la maison appartiennent à la famille Baker avec comme tête de file le patriarche Jack Baker. Avec sa femme et ses enfants, il a été contaminé par Eveline, une arme biologique sous les traits d’une jeune fille. Et Ethan se retrouve face à eux dans cette aventure cauchemardesque. Le jeu ne se joue plus à la troisième personne mais directement à la première en mode FPS. Le joueur passe de simple spectateur à véritable acteur, grâce notamment à la réalité virtuelle qui permet une immersion totale que ce soit au niveau du son ou de la vidéo. Ses sensations sont décuplées, comme celle d’être à Dulvey, poursuivi par je ne sais quelle force maléfique.

Dès sa sortie le 24 janvier, ResidentEvil 7 a connu un grand succès avec plus de trois millions d’exemplaires distribués dans le monde et est resté dans le top des ventes au Japon pendant trois semaines d’affilée. Pour les amateurs de sensations fortes, c’est plus que jamais le Graal !

Date de sortie initiale : 24 janvier 2017
Développeur/éditeur : Capcom

Genre : Survivalhorror
Plateformes : PS4, XBOX One, PC

Note : 8,5/10

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer