Red Dead Redemption 2 : La (re)conquête de l’Ouest
15 octobre 2018 - Add-on commentaires   //   190 Views   //   N°: 105

Huit ans après avoir donné une claque au monde entier avec un « GTA-like » aux couleurs du Far-West, Rockstar Games revient (enfin) avec la suite de son western, en revisitant le passé de nos célèbres bandits.

On aurait pu s’attarder sur les horizons de l’open world de Forza Horizon 4, conter l’épopée d’Assassin’s Creed Odyssey, ou encore admirer les joutes de Soul Calibur VI. Mais impossible de passer à côté de l’un des jeux les plus attendus de l’année, qui est la suite du GTA-like à la grande époque de l’Ouest américain. A savoir Red Dead Redemption 2. Et comme continuer une histoire est aujourd’hui obsolète, ce nouveau volet nous met dans les bottes d’Arthur Morgan, 12 ans avant l’aventure du premier opus. Un prétexte pour découvrir le gang encore formé de Dutch Van Der Linde, mais aussi pour retrouver John Martson, héros du jeu original.

Et question choix d’époque, on ne pouvait rêver mieux. L’histoire n’est pas une « origin story » comme ce fut la mode ces dernières années. Le gang est déjà bien en place, ainsi que tous les protagonistes qui s’y rattachent. Toutefois, Arthur peut en apprendre davantage sur les autres membres à travers des dialogues, sans tomber pour autant dans le mélodramatique forcé de l’histoire à souffrance. On est capable de ressentir de l’empathie pour lui et ses camarades, ce que le système de jeu s’attelle à créer en mettant en avant la relation que notre nouveau héros entretient avec les personnages. Plus qu’un jeu d’action, ce western emprunte aux codes de la gestion. Arthur est à la charge de gérer les ressources du camp, et ses décisions impacteront sur l’attitude des autres à son égard. Plus encore, les choix du joueur sont au centre de l’histoire, puisque ceux-ci joueront un rôle majeur dans l’évolution du personnage, de son « sens de l’honneur », et par extension des chemins que le scénario prendra.

Red Dead Redemption 2 se veut centré sur le côté humain de l’Ouest sauvage. L’ambiance du jeu tourne toujours autour de cette thématique de la nature humaine. En témoigne le pitch de base, puisqu’il ne s’agit pas seulement d’une bande de malfrats en vadrouille. Le gang est en effet en déroute après un braquage qui a mal tourné. Aussi, même si ce clan est dans son âge d’or, ses membres sont partagés entre l’orgueil de leur réputation et la peur de se faire prendre. Une exploration profonde de leur être accompagnée à merveille par le paysage le plus grand jamais créé par Rockstar Games. Et nous voilà avec l’un des indispensables de 2018.

Date de sortie : 26 octobre 2018
Éditeur / Développeur : Rockstar Games

Genre : Action / Aventure
Plateforme : PS4, Xbox One

Note : 9/10

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer