Randimby Rindra : Roll over Beethoven
11 janvier 2017 - Diaspora Hexagone commentaires   //   2440 Views   //   N°: 84

Rindra Randimby réside en Chine. À 22 ans, sa passion pour la musique est totale, mais c’est dans la production qu’il se sent le plus à l’aise. Ses œuvres, il les signe sous le nom de Ghtvn, un mélange de Beethoven et de Ghetto. Allez savoir pourquoi !

En novembre 2015, Rindra s’envole pour la Chine dans l’objectif de poursuivre des études en commerce à Guangzhou. « Mes parents voulaient que je parte à l’étranger pour apprendre une autre culture, avoir l’esprit ouvert, mais surtout, être indépendant. » Il ne regrette pas son choix. La mixité culturelle, il apprécie ça. Y compris et surtout dans la musique. À 14 ans, il commence à travailler ses premières prod sur son Pentium III. Mais c’est en 2008 que les choses ont vraiment démarré. Avec E-Jay. Le logiciel sur lequel il s’amuse à composer. Les anciens – nés avant l’an 2000 ? – connaissent. Toutefois, considérant ce logiciel trop limité, il arrête la musique pendant cinq ans avant de s’apercevoir que c’est vraiment le truc qui l’excite. Désormais, ce sera plus qu’un passe-temps.

Juin 2013 marque en effet le début de sa carrière comme beatmaker. « Des beatmakers locaux m’ont beaucoup aidé sur la manière de composer une mélodie, mixer une prod », reconnaît-il. Dur métier. Des soirées à taffer très tard. Des prod qui te laissent insatisfait. Sans compter les reproches des parents sur ton « addiction » à la musique. En février 2014, le rappeur Don Baguerrah le repère et le présente au manager du label OMG. Une collaboration d’un an s’installe, à l’issue de laquelle Rindra va commencer à se lancer en solo en travaillant avec une foultitude de rappeurs. Par exemple Don Baguerrah (101B), Bonose Gorilla (BMS), Outsize Music Group, Ngiah Tax Olo Fotsy, Bemaso…

Aujourd’hui, les radios passent pas mal de titres qu’il a produits, comme OMG, TrapGasy Show, Omeo Ahy Ny Fonao, Tsisy Bedy… « C’est principalement de la musique urbaine, des mélodies sombres basée sur de la trap », explique Ghtvn. Avec son label Brainstorm Records, Rindra projette aujourd’hui de produire des nouveaux talent. Pour autant, ce n’est pas toute sa vie : « Je suis une personne qui voit loin, qui pense grand », s’esclaffe-t-il. Car en de hors de la musique, Rindra est également un passionné de skateboard depuis toujours. Pas très étonnant quand on fréquente DoWz ! « C’est incroyable comme une planche à roulettes peut te connecter aux gens. La fraternité, c’est ce qui m’inspire et me pousse à aller vers les gens, sans rien attendre en retour. »

Son retour à Madagascar est prévu dans deux ans. En attendant, il vit pleinement sa vie de Malgache en Chine en supportant plus ou moins les : « Where you come from? », « Madagascar », « Oh! The movie right ? »

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer