Rajo Rajaonarivelo : « Le marché des condoms est en pleine évolution »
6 décembre 2017 - santé Santé commentaires   //   204 Views   //   N°: 95

Selon l’ONUSIDA, 37 millions de personnes vivent avec le VIH/SIDA dans le monde avec 1,8 million de nouvelles infections. A Madagascar, 31 000 personnes seraient atteintes en 2016. Un chiffre en progression par rapport à 2015 (28 000). L’utilisation des préservatifs reste la meilleure protection contre le Sida et les IST (infections sexuellement transmissibles). D’après Rajo Rajaonarivelo, représentant résident adjoint de PSI (Population Services International) Madagascar, le marché des préservatifs est prometteur.

Comment se porte le marché des condoms à Madagascar ?
Je dirais qu’il est en pleine évolution. Mais il reste toujours ce problème de timidité que ce soit auprès des jeunes ou des moins jeunes. Parler librement de préservatif à Madagascar reste encore tabou, le sujet est sensible. Cependant, avec le lancement de Yes With You en 2014, nous avons réussi à faire évoluer les mentalités. Nous avons aussi remarqué que le lancement de ce préservatif a permis de redynamiser le marché, pas mal de nouvelles marques ont été introduites par d’autres entreprises. C’est une très bonne chose car c’est un marché prometteur.

Yes with You, un préservatif destiné aux jeunes…
C’est un condom spécial pour les jeunes urbains parfumé à la fraise. Les ventes augmentent tous les ans car le prix est abordable, il coûte 1000 Ar.

Ce préservatif est à double protection, il lutte contre le Sida mais entre également dans notre programme pour le planning familial et la santé reproductive auprès des jeunes. PSI à initié depuis quelques années un programme appelé Tanora 10 % qui entre dans le cadre d’un plus vaste projet appelé ISM (Integrated Social Marketing) financé par l’USAID Madagascar. C’est un projet qui cible les jeunes urbains dont l’objectif principal est de retarder la grossesse précoce et les mariages précoces. Nous avons mis en place un certain nombre d’activités à travers des événements comme Urban Dance dans différentes villes de Madagascar comme Tana, Tamatave, Majunga, Diego et Tuléar où des actions de sensibilisation sont menées par les artistes et les pairs éducateurs. En parallèle, nous distribuons des brochures et des préservatifs. Selon les financements, nous comptons pérenniser ses actions sur le long terme. Et dans les prochaines années, nous pensons toujours innover avec d’autres parfums.

Et Protector Plus pour le grand public ?
Protector Plus est le condom historique de Madagascar qui existe depuis 15 ans destiné à un large public, plus orienté vers la lutte conte le Sida. Suite au succès du lancement de Yes, il était temps de faire un rebranding du Protector Plus avec un design plus moderne et qui entre dans cette idée d’innovation. Pour que les consommateurs soient moins réticents et vaincre cette timidité, nous avons développé une sorte de signal qui va leur permettre de demander ou d’acheter un Protector Plus sans dire un mot. Il suffit de croiser l’index et le majeur qui forme le sigle de la lutte contre le Sida.

Propos recueillis par #AinaZoRaberanto

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer