Rabe & Squad : Retour au col Mao… révolutionnaire !
5 février 2019 - La mode Styliste commentaires   //   373 Views   //   N°: 109

Col Mao et motifs lambahoany… Il en a fait tourner des têtes lors de son dernier défilé au Ficus Nitida Toamasina en décembre dernier. Lui, c’est Jordan Rabemananjara, le styliste (révolutionnaire ?) de la griffe Rabe & Squad.

Très utilisé en Asie, le col Mao permet d’arborer une tenue à la fois classe et branchée. Et Jordan Rabemananjara, le styliste de Rabe & Squad, l’a bien compris ! Sans bouton, le col Mao monte au niveau du cou et vient rehausser ses chemises pour homme et ses robes-chemises pour femme. Au niveau du tissu, Jordan Rabemananjara est connu pour son maniement du lambahoany, le paréo traditionnel. « On va me dire que c’est du déjà vu, mais non, j’ai ma manière à moi de le valoriser. » Comme avec cette chemise pour homme dotée d’un col Mao et d’une coupe simple. Les motifs bleus azur du lambahoany viennent se poser avec naturel sur le blanc immaculé de la chemise. « Dans mes modèles, tout est calculé. Je fais en sorte que tout s’emboîte pour créer une harmonie visuelle. »

La grand-mère et la mère de Jordan Rabemananjara sont toutes deux couturières tandis que son père et son frère sont danseurs. Ayant arrêté les études en fin du secondaire, il commence à danser au sein de la compagnie Andrabe. Un jour, il achète un tissu en wax et demande à sa mère de lui coudre une chemise. Il a ensuite renouvelé l’expérience avec un T-shirt. Ses modèles ont suscité des réactions. « Après avoir posté mes créations sur les réseaux sociaux, on m’a beaucoup demandé où j’avais trouvé les tenues. Des amis artistes m’ont même fait des commandes. A 18 ans, je me suis alors lancé dans le prêt-à-porter. »

C’est en côtoyant la styliste Coco Masombika qu’il s’investit vraiment dans le métier. En 2016, il lance la marque Rabe & Squad : Rabe pour Rabemananjara et Squad pour remercier ses amis d’enfance qui l’assistent souvent en tant que mannequin et photographe.

Jordan Rabemananjara a lancé sa première collection Velona (Vivant) composée d’une vingtaine de pièces (chemise, robe, veste, etc.) pour homme et pour femme en 2017. Inspiré par le look des danseurs, il est aussi connu pour sa passion pour le streetwear. « Avec la tenue de rue, on se sent à l’aise et bien dans sa peau. Je voudrais que ceux qui portent mes modèles soient à la fois décontractés et aient un look parfait pour la journée ou pour une soirée improvisée. » On peut citer sa robe pull blanche maxi. Sa capuche donne le ton cool mais les motifs en lambahoany renvoient une image classe de la tenue.

A 22 ans, Jordan Rabemananjara a un atelier à Tanambao I (Toamasina) et à Soavimasoandro (Antananarivo). Il a été sollicité par la styliste Jaomatana pour faire défiler ensemble leurs modèles lors du Nosy Be Jazz Festival en avril. En parallèle, avec son frère, fondateur de la compagnie My Crew, ils ont un projet mettant en avant le stylisme et la danse. « C’est une représentation de dix minutes où les danseurs font à la fois un défilé et une chorégraphie. » Ils l’ont déjà présenté à La Réunion en septembre et compte le faire tourner dans tout Madagascar. Rendez-vous est pris !

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer