Quel(le) internaute êtes-vous ?
31 octobre 2019 - Quizz commentaires   //   43 Views   //   N°: 117

Internet… Il y a ceux qui ne peuvent pas s’en passer, ceux qui l’utilisent à bon escient et ceux qui se demandent encore à quoi cela sert ! Les façons de surfer et d’utiliser le Web sont donc variées. Et vous, dans quelle catégorie êtes-vous ? Découvrez-le en faisant ce test.

1/10. Côté informatique, comment définiriez-vous votre niveau ?
A. Très bon. Vous maîtrisez de nombreux logiciels et les recherches sur Internet.
B. Assez bon. Mais vous maîtrisez plutôt les logiciels communs comme le traitement de texte ou les tableurs.
C. Mauvais. Vous avez du mal à tout comprendre et surtout à passer du temps sur votre ordinateur pour apprendre.

2/10. Avez-vous déjà créé un blog ou participez-vous activement à la vie d’un blog ou d’un site Internet ?
A. Oui, vous avez votre blog ou votre site et vous le mettez à jour très souvent.
B. Non, vous n’avez jamais fait cela, mais il vous arrive d’écrire sur des forums.
C. Non, vous ne savez absolument pas comment faire cela.

3/10. Côté réseaux sociaux, vous arrive-t-il de partager des informations personnelles, des photos ou de faire des commentaires sur les pages de vos amis ?
A. Oui, car vous fréquentez souvent les réseaux sociaux.
B. De temps en temps, vous postez des informations sur vous qui vous semblent pouvoir intéresser les autres.
C. Rarement. En fait, vous y alliez au début et puis vous vous êtes lassé(e).

4/10. Combien de temps par jour surfez-vous sur Internet ?
A. Deux heures et souvent plus.
B. Entre une et deux heures, parfois plus si vous avez une recherche à faire.
C. Moins d’une heure. Vous ne vous connectez pas tous les jours.

5/10. Quand vous allez sur Internet, quelle est la première page sur laquelle vous vous connectez ?
A. La page de recherche de votre moteur.
B. Les réseaux sociaux.
C. Votre adresse email et souvent après, vous vous déconnectez.

6/10. Cela fait longtemps que vous êtes célibataire. Un ami vous conseille un site de rencontres. Que faites-vous ?
A. Vous vous inscrivez. On ne sait jamais, vous rencontrerez peut-être la perle rare.
B. Vous y allez, mais vous hésitez à vous inscrire. Vous préférez les rencontres plus naturelles.
C. Vous n’y allez pas. Ce genre de site, ce n’est vraiment pas fait pour vous.

7/10. De nombreuses informations circulent sur Internet et il y a régulièrement des buzz. Que faites-vous quand un nouveau buzz arrive ?
A. Vous le diffusez largement, voire vous y participez en créant vous-même votre montage photo ou votre vidéo.
B. Vous en riez, car c’est souvent drôle et parfois vous participez à sa diffusion.
C. Vous êtes rarement informé(e) des buzz et n’y voyez pas vraiment d’intérêt.

8/10. Sur votre téléphone portable, vous pouvez…
A. Vous connecter et vous possédez toutes les applications pour aller sur les sites que vous fréquentez habituellement.
B. Vous connecter et vous le faites de temps en temps pour voir vos mails.
C. Probablement, vous connecter… vous n’avez pas encore essayé.

9/10. Votre pote reste de plus en plus souvent scotché à l’écran de son ordinateur. Il ne sort plus beaucoup et préfère jouer en réseau. Que faites-vous ?
A. Vous lui donnez des conseils pour devenir un vrai geek comme vous.
B. Vous lui conseillez d’avoir d’autres activités, en pensant que ça lui passera.
C. Vous lui expliquez les dangers de l’addiction et l’emmenez de force à votre stage de yoga.

10/10. Si demain Internet disparaissait. Que ressentiriez-vous ?
A. Vous vous sentiriez démuni(e) avec beaucoup de temps libre sans savoir quoi faire.
B. Vous seriez ennuyé(e), car Internet facilite tout de même la vie.
C. Vous ne ressentiriez pas beaucoup de différence avec votre vie d’aujourd’hui.

Majorité de A
Complètement geek

Surfer vous donne des ailes. Libéré du regard des autres, seul devant votre écran, vos capacités créatives se réveillent. Pendant que vos doigts pianotent, votre esprit bouillonne et vous vous amusez vraiment. Vous n’êtes plus la même personne. Une autre vie s’ouvre à vous sur la toile. Même s’il s’agit d’une existence virtuelle, vous pouvez vous glisser dans des personnages différents, au gré de votre fantaisie. Dans la réalité, on vous traiterait de mythomane si vous montriez des aspects de votre personnalité qui ne vous correspondent pas mais sur le Net, tout est permis. Il suffit de prendre un pseudo, de se créer un avatar, et le tour est joué. Vous pouvez être tour à tour un(e) timide, un séducteur/ séductrice ou un(e) intello branché(e). C’est vous qui décidez et cela vous plaît infiniment de ne pas être enfermé dans un seul rôle.

Majorité de B
Bon pour le moral

Ce que vous appréciez avant tout en surfant sur le net, c’est la possibilité d’être chez vous sans vous sentir coupé du monde extérieur. En appuyant sur une touche, vous pouvez ainsi commander l’entrée de vos amis internautes. Votre envie d’échanger est ainsi comblée et surtout votre peur de la solitude écartée. Le côté ludique d’internet vous séduit aussi. Quand vous naviguez sur le web, vous avez l’impression que la vie est plus légère. Vous vous promenez de site en site, de blog en blog, souvent le sourire aux lèvres. Et cela vous redonne le moral lorsque vous vous sentez un peu dans le creux de la vague. Que rêver de mieux ? Et tout cela, sans faire trop d’efforts et en mettant en sourdine votre timidité qui, parfois vous empêche d’aller vers les autres dans la vie réelle. Cette facilité relationnelle vous libère de vos inhibitions. Sur le web, vous vous sentez plus audacieux, plus libre.

Majorité de C
Responsable et critique

Vous êtes sur le net comme vous êtes dans la vraie vie, curieux et ouvert sur le monde. Le web fait partie de votre quotidien et vous l’appréciez à sa juste valeur. Vous le jugez utile, agréable et pratique. Vous vous promenez sur les sites pour glaner des infos et vous tenir au courant de l’actualité dans tous les domaines qui vous intéressent. Les blogs, les forums, les chats, vous y surfez avec plaisir, parfois même vous y participez mais toujours avec modé- ration et un peu de recul. Votre esprit critique reste en éveil et vous n’adhérez pas à toutes les nouvelles pratiques que le web propose. Même sur un blog, bien à l’abri derrière votre écran, vous ne racontez pas n’importe quoi à n’importe qui. Votre pudeur et votre réserve vous l’interdisent. Le virtuel vous séduit mais pas au point de le substituer à la réalité. Vous êtes prudent, peut-être même un peu méfiant.

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer