Quel(le) étudiant(e) êtes-vous ?
20 septembre 2019 - Quizz commentaires   //   137 Views   //   N°: 116

Le collégien que vous étiez a-t-il changé une fois arrivé sur les bancs de la fac ? Êtes-vous du genre à écouter sagement les cours ou plutôt à squatter le fond de la salle ? L’heure du bilan.

1/10. Il est sept heures, le réveil sonne…
A. Vous allumez la radio, vous vous mettez à chantonner : encore une belle journée qui s’annonce !
B. Bananes, kiwi, jambon et fromage blanc dans le mixer, puis dans l’estomac, et c’est parti.
C. Vous l’éteignez en grommelant des insultes et vous rampez jusqu’à la douche.
D. Déjà ? Vous vous lèverez plus tard.
E. Vous enfourchez votre licorne et galopez en direction de la fac.

2/10. Le cours commence…
A. Super intéressant, ce prof ! Si seulement il y a avait moins de bavardages dans la classe.
B. Vous n’êtes pas encore dans la salle, hors de question que vous rentriez avant d’avoir fini vos abdos.
C. D’humeur maussade, vous passez en revue tous vos camarades de promo et les critiquez un à un.
D. Vous en avez déjà marre de perdre votre temps assis sur une chaise.
E. Vous êtes déjà dans les bras de Morphée.

3/10. Pendant la pause…
A. Vous retrouvez vos amis à votre endroit habituel, entre la bibliothèque et la salle de cours
B. Vous mangez une barre protéinée.
C. Vous passez au secrétariat pour vous plaindre. N’importe quelle raison fera l’affaire.
D. Vous rentrez chez vous. Il ne faut pas trop vous en demander.
E. Vous vous visionnez un petit « Matrix ».

4/10. Une fois les cours terminés…
A. Vous vous avancez dans vos devoirs, c’est toujours mieux d’avoir du temps libre en fin de semaine.
B. Vous allez à la piscine faire quelques longueurs, ou courir au parc.
C. La PlayStation est votre meilleure amie.
D. Pour vous, la vie va commencer.
E. Vous allez au cimetière tuer des vampires.

5/10. Le week-end…
A. Vous vous ennuyez un peu.
B. Vous faites votre footing le matin, bien plus plaisant.
C. La PlayStation est votre meilleure amie.
D. Vous en profitez un max avec les potes.
E. Vous vous baladez dans le monde de Narnia.

6/10. Vos vieux vous reprochent de ne pas assez travailler…
A. Ils doivent se tromper de destinataire.
B. Ils rigolent, vous êtes arrivé(e) premie(è)r(e) à la compétition de judo la semaine dernière !
C. Vous refusez de vous soumettre au diktat de la société.
D. Trava… quoi ?
E. Quelle est cette langue bizarre qu’ils utilisent ?

7/10. Si vous pouviez étudier un de ces domaines à l’université…
A. Les espaces multidimensionnels à x inconnues.
B. Le triathlon.
C. La vie.
D. Le repos sur hamac au bord d’une plage.
E. La magie.

Majorité de A
L’intello

L’université, vous vous y plaisez. Vous connaissez chacun de ses recoins et de ses codes. Vous aimez les études que vous faites, et vous êtes content(e) du rythme que cela donne à vos journées. Attention, tous les intellos ne sont pas nécessairement les ringards boutonneux et binoclards que l’on voit dans les comédies américaines, vous pouvez aimer vos études et votre université tout en conservant une vie sociale (tout de même !)

Majorité de B
Le(a) sportif(ve)

Les études, c’est important, mais l’entretien du corps et une bonne hygiène de vie aussi. Un esprit sain dans un corps sain, voilà votre credo. Vous aimez la compétition et les challenges, et vous n’avez pas peur de devoir lutter pour arriver à vos fins. Vous voyez l’université comme un autre terrain ; courage, un jour vous verrez la ligne d’arrivée.

Majorité de C
Le(a) blasé(e)

Pour vous, passer une journée à l’université équivaut à rentrer dans l’arène d’Hunger Games : le tout est de survivre. Lorsque vous avez décroché votre bac, vous pensiez que c’était terminé, que vous étiez enfin tranquille. Que nenni, les études, c’est seulement le commencement. Dégoûté(e) d’avoir été ainsi berné(e), vous avez développé une capacité impressionnante à vous plaindre, pour un oui ou pour un non, mais surtout pour rien.

Majorité de D
Le(a) flemmard(e)

Les études, c’est cool oui, mais si seulement les journées pouvaient commencer à 14 heures. Il ne faut pas trop vous en demander, deux cours dans la journée ça suffit, pas besoin de se tuer à la tâche. De toute façon, chaque année vous avez la même tactique : vous vous faites deux-trois amis le premier jour, et ils vous donneront les cours que vous ratez tout le reste de l’année. C’est beau, l’amitié !

Majorité de E
L’original(e)

On a tous dans notre université l’étudiant(e) qui se fait remarquer par sa tenue vestimentaire, ses activités ou son comportement : dans votre fac, cet étudiant, c’est vous. Arriver en amphi en portant les habits de Gandalf ne semble pas être un problème pour vous, de toute façon vous avez bien d’autre chose à penser dans le monde intelligible. Beaucoup trop spirituel et philosophe pour vos camarades, les moqueries ou regards interloqués ne vous atteignent pas, bien au contraire, ils vous plaisent.

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer