Quel mytho êtes-vous ?
2 décembre 2014 - Sondage commentaires   //   5493 Views   //   N°: 59

Quand vous étiez petit, on vous a toujours appris qu’il ne fallait pas mentir. Mais en grandissant, vous avez compris que toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire… Alors, savez-vous dissimuler ? Pour le savoir, faites ce test… en toute honnêteté !

1/ 7 En rentrant chez vous, vous vous rappelez que vous avez complètement oublié d’acheter un cadeau d’anniversaire à votre chéri(e)…

A. Vous lui expliquez que son cadeau était dans la voiture mais que des dahalo urbains (ça existe, je te le jure, mon (ma)chéri(e) !) ont forcé la portière et l’ont emporté.

B. Vous lui dites diplomatiquement que vous y avez pensé toute la semaine, mais que ne sachant pas quoi prendre, vous préférez qu’il (elle) vous accompagne au centre commercial demain…

C. Confus, vous lui expliquez que vous avez oublié et lui proposez de l’amener au resto pour vous faire pardonner.

 

2/7 Pour vous le mensonge, c’est…

A. Tout un art. N’est pas menteur qui veut !

B. Un moyen de se tirer du pétrin en cas de coup dur mais qui ne marche pas à tous les coups…

C. Un truc pas sympa pour celui qui se fait entourlouper !

 

3/7 Vous oubliez de vous réveiller et arrivez avec deux heures de retard au boulot…

A. Vous expliquez que vous avez dû emmener à l’hôpital une femme dans la rue sur le point d’accoucher (c’est un garçon, tout va bien !)

B. Vous demandez à votre conjoint(e) d’appeler pour dire que vous risquez d’arriver plus tard à cause d’un problème familial.

C. Vous expliquez que vous avez eu une panne de réveil, cela ne se reproduira plus…

 

 4/7 En arrivant devant un musée, vous voyez que l’entrée est hors de prix, mais gratuite pour les étudiants et les militaires :

A. Vous foncez : Colonel Rakoto, une place pour militaire SVP.

B. Vous tentez : Bonjour, je suis étudiant mais j’ai oublié ma carte.

C. En soupirant devant votre manque de culot, vous lancez : Une place plein tarif, s’il vous plaît.

 

5/7 De passage à Ilakaka, vous marchandez un saphir qui vous plaît, mais le vendeur refuse de baisser son prix…

A. Vous prenez votre air enjôleur : Le vendeur d’en face me le propose deux fois moins cher, mais comme vous m’êtes plus sympathique, je préfère acheter le vôtre !

B. Vous lui tendez la somme que vous êtes prêt à payer en disant : C’est tout ce qu’il me reste.

C. Vous partez penaud en vous disant que décidément c’est trop cher.

 

6/7 C’est votre deuxième rendez-vous avec une personne qui vous plaît beaucoup. Elle vous dit qu’elle ne pourrait aimer quelqu’un qui n’apprécie pas les œuvres de Marie Laurencin…

A. Culotté : Vous avez adoré son duo avec Joe Dassin…

B. Finaud : Quelle coïncidence, vous aussi vous adorez, surtout ses premières toiles !

C. Honnête : Vous ne connaissez pas, mais aimeriez qu’elle vous les fasse découvrir

 

7/7 Au volant, vous grillez un stop et un policier vous intercepte :

A. Écoutez, je suis le neveu de Machin, il y a sûrement moyen de s’arranger…

B. Le feu était caché par les feuilles de l’arbre, je n’avais aucun moyen de le voir, surtout sans mes lunettes…

C. Désolé Monsieur l’agent, mais je l’ai vu trop tard.

Pour savoir quel menteur vous êtes

Majorité de A

Le menteur né

Chez vous, le mensonge est presque une seconde nature ! Vous n’hésitez pas à déformer la vérité, la masquer ou dire son contraire, lorsque cela peut servir vos intérêts. Parfois, vous éprouvez quelques scrupules, mais vous faites bien vite taire vos remords. Votre propension à mentir vous a certainement attiré des ennuis. Et si vous essayiez de dire un peu plus la vérité ? Car les relations solides avec les autres, cela passe aussi par plus de sincérité.

Majorité de B

Mensonge mais pas trop

Vous êtes foncièrement honnête, mais il vous arrive de faire quelques entorses à la règle, lorsque le besoin s’en fait sentir. Attention à utiliser le mensonge à bon escient et avec parcimonie. Car si vous commencez à en prendre l’habitude, cela risque d’être l’escalade. Essayez dire au maximum ce que vous pensez et évitez l’hypocrisie permanente.

Majorité de C

Le trop honnête

Soit vous vous êtes donné comme ligne de conduite de toujours dire la vérité, soit vous êtes incapable de mentir. Dans le premier cas, certes, votre droiture et votre honnêteté font que vous pouvez vous regarder dans la glace chaque matin. Et vous avez raison, la vérité est préférable au mensonge. Mais le problème est que l’on ne peut toujours dire à tous ce que l’on pense ! Les bonnes relations avec les autres passent souvent par un peu de dissimulation. Et si vous êtes incapable de mentir, cela constitue un sérieux handicap. Il faut vous entraîner à essayer au moins de ne pas tout dire ! Mais préservez tout de même un peu d’honnêteté, qui vous donne votre côté vrai.

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer