Quantum Break : L’expérience transmédia
30 mai 2016 - Add-on commentaires   //   870 Views   //   N°: 77

Si lorsque vous n’êtes pas devant une bonne série vous êtes en train de jouer aux jeux vidéo, Quantum Break est le jeu parfait pour le geek que vous êtes car il permet de fusionner les deux. 

Ce jeu propose une expérience originale : allier la narration d’une série au déroulement d’un jeu vidéo. Le scénario ? Jack Joyce, interprété par Shawn Ashmore, découvre une machine à remonter le temps dans le laboratoire de son ami Paul Serene, interprété par Aiden Gillen (Littlefinger dans le célébrissime Game of Thrones). En l’essayant ils provoquent une fracture temporelle et, cerise sur le gâteau, acquièrent des pouvoirs surnaturels. Les deux amis se retrouvent donc au centre d’une intrigue car Jack est persuadé qu’il peut empêcher la fin du temps, tandis que Paul, fataliste, croit qu’ils ne peuvent plus rien faire.

Il s’agit d’un jeu de tir à la troisième personne (TPS, le personnage est vue de manière extérieure) dans lequel le joueur a le pouvoir de modifier et de gérer le temps. Heureusement pour lui, il a aussi dans son arsenal des armes à feu, car c’est bien beau d’accélérer et de ralentir le temps, mais rien de tel qu’une balle dans la tête pour stopper net les ennemis. Jack Joyce évolue dans un espace qui lui permet de beaucoup explorer ; chaque chapitre contient un lot important d’objets et de documents à lire qu’il peut ajouter à sa collection. Pour ce qui est de la partie série, après chaque chapitre, un épisode d’une vingtaine de minutes est projeté, et le plus important c’est que le contenu dépend des choix réalisés par le joueur lors du niveau qu’il vient de jouer.

Certes, Quantum Break propose un petit plus par rapport aux autres jeux de tir à la troisième personne mais le studio finlandais Remedy travaille dans la continuité de ses anciens jeux. Le producteur exécutif, Sam Lake, a d’ailleurs affirmé que Quantum Break est le prolongement de ce qui a été fait sur Max Payne (sorti en 2001), qui incluait des éléments de sérialité, et sur Alan Wake (sorti en 2010). Si vous n’aimez pas les pauses trop longues entre les chapitres d’un jeu ou qui zappent facilement sur les cinématiques, Quantum Break n’est peut-être pas pour vous. En revanche, si vous kiffez les jeux vidéos avec de vrais comédiens dans les rôles des joueurs, n’hésitez pas à vous le procurer.  

Développeurs : Remedy Entertainment, Microsoft
Sortie : 5 avril 2016
Genre : Action – TPS
Thème : Science-fiction
Disponible sur XBOX One et sur PC
Note : 6/10 

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer