Pour le meilleur et pour le pire !
21 février 2019 - LifeStyle commentaires   //   604 Views   //   N°: 109

Finengo : « Coeur à prendre »

Humoriste et chroniqueur d’une émission télé, Finengo aime parler d’amour dans ses sketches. « Je parle des couples, des célibataires mais surtout des femmes. Je parle de leurs habitudes ou de leurs comportements. Mais je parle aussi de la vie en général, j’observe beaucoup, je prends des notes dans un carnet et cela devient des thèmes. » Mais celui qui parle d’amour est-il en couple ou célibataire ? « Je suis célibataire depuis six mois. Mais je tente déjà quelques actions. On va dire que j’ai quelques dossiers en cours qui attendent des validations. » Jamais à cours de blagues, l’humoriste aime retrouver cette joie de vivre dans ses relations. « J’aime les filles qui ne sont pas trop compliquées. Qui ne posent pas de problèmes là où il ne devrait pas y en avoir. Physiquement, je suis plutôt attirée par les filles un peu asiatiques ou typées amérindiennes. »

Sinon, lorsqu’il est en couple, Finengo est conscient de son caractère pas toujours facile à vivre. « Je suis très tolérant mais parfois je me mets subitement en colère. Je dois encore trouver une solution à ça ! » Malgré tout, il sait rester sérieux quand il le faut. « Bien sûr, je voudrais fonder une famille. Me marier selon la tradition malgache mais à l’église, ça reste à voir. » Selon lui, le couple parfait, c’est supporter ensemble les problèmes et profiter des bons moments. Comme on dit, pour le meilleur et pour le pire !

Nanté Twiggy : « Je ne me prends pas la tête »

Sortir du bureau tard et faire la bringue presque tous les soirs, c’est le lot quotidien de Nanté Twiggy. Ce jeune cinéaste trentenaire a tout du profil du célibataire endurci. Ses films sont à son image. Ses deux courts-métrages Audition (2014) et J’ai un boulot pour toi (2016) ont un caractère insouciant, marrant et osé. Ils ont été sélectionnés lors des Rencontres du film court. Et même sans Zébu d’or, Nanté Twiggy ne se plaint pas. « Aussi bien dans ma vie artistique que dans ma vie amoureuse, je ne me prends pas trop la tête. » Pour lui, être célibataire est à la fois un choix et un concours de circonstances. « Je n’ai eu qu’une seule relation sérieuse et elle remonte à dix ans. » Plutôt léger comme palmarès amoureux ! Mais il a beaucoup de recul sur sa personnalité. « Le problème vient peut-être de mon caractère bien trempé.

Je suis très impulsif, je dis tout ce qui me passe par la tête. Je suis aussi quelqu’un de très jaloux même vis-à-vis de mes amis. » Nanté Twiggy ne se plaint jamais d’être seul. Il est libre et ne manque jamais d’amis avec qui traîner dans les soirées. Des soirées arrosées au cours desquelles il peut faire des rencontres. « J’ai eu beaucoup d’aventures mais elles étaient toutes inintéressantes. Je ne suis pourtant pas exigeant sur le profil. Hélas, je n’ai pas encore trouvé la personne qui partage mon feeling. » Aujourd’hui, Nanté Twiggy donne la priorité à sa carrière de journaliste-rédacteur. « J’aime mon travail. Après, j’aimerais avoir une vie amoureuse harmonieuse et une bonne raison de rentrer chez moi tous les soirs. Je ne voudrais pas finir comme Bridget Jones et toujours craindre de finir seul, vieux, moche et bouffé par des bergers allemands ! »

Pages réalisées par #AinaZoRaberanto et #PriscaRananjarison

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer