Polaroid : HISTOIRE D’UN INSTANT MAGIQUE
21 septembre 2012 - Vintage commentaires   //   889 Views   //   N°: 32

Invention majeure dans l’histoire de la photographie, le Polaroid permet l’apparition instantanée de l’image sur un tirage sans passer par la case labo. Malgré le raz de marée du numérique, le « Pola » est toujours là pour le plaisir des passionnés. 

C’est pour répondre à l’impatience de sa fillette de 4 ans qui lui demandait sans cesse pourquoi elle ne pouvait pas « voir la photo tout de suite », que l’Américain Edwin Land imagine un soir de Noël 1942 une technologie hors du commun. C’est le Polaroid, le premier appareil photo « tout en un » dispensant ses utilisateurs du développement du film et du tirage sur papier. Commercialisé dès 1948, le procédé est initialement monochrome, puis passe à la couleur en 1963 avec l’invention du film Polacolor. Ce dernier sera revisité plusieurs fois pour faire naître le système SX-70 en 1972.

En 2007, mis à genou par la concurrence, Polaroid décide d’abandonner la production de ses appareils à développement instantané pour se concentrer sur le numérique. C’est alors que 11 salariés de l’ancienne usine Polaroid d’Enschede, aux Pays-Bas, décide de racheter les machines afin de relancer la production de cartouches de films pour les quelques centaines de millions d’appareils photo Polaroid toujours en circulation. Même réduit à un marché de niche, le Pola, comme l’appellent ses fans, a conservé un public et séduit toujours dans les milieux artistiques. Les premiers films exclusivement en noir et blanc sont commercialisés en mars 2010 sous la marque Impossible. La vente se fait exclusivement sur internet. L’objectif est de produire 3 millions de cartouches de pellicules en 2010 et 10 millions pour les années suivantes. On est loin des 120 millions de pellicules de la belle époque de Polaroid, mais au moins l’aventure continue !

Curieusement, au début de l’année 2011, Polaroid s’associe avec Fuji, l’autre grand nom du film instantané, pour distribuer le Fuji Instax Mini sous l’appellation Polaroid P300. Une bonne nouvelle pour les accros de la marque mais une petite déception aussi : Polaroid ne semble pas vouloir redévelopper pour lui-même le film argentique instantané. 

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer