Opus106 – Ilo Tsara Rakoto : Qui va piano…
29 mai 2018 - Cultures commentaires   //   1580 Views   //   N°: 100

L’association Madagascar Mozarteum a fait fort cette année pour la troisième édition de son concours biennal de piano. Si la précédente édition était adressée aux pianistes de moins de 14 ans, celle d’avril 2018 a révélé de nouveaux virtuoses dans les catégories « Supérieure » et « Excellence ».

Vingt-cinq candidats de Tana et d’Antsirabe ont répondu présents à l’inscription : dix-neuf dans la première catégorie et six dans la deuxième. Alors, chers amis, pour ce numéro 100 de no Comment®, place à la jeunesse ! Notre musicien du mois s’appelle Ilo Tsara Rakoto. C’est lui qui a remporté le Premier Prix de la catégorie Excellence à cette édition 2018 du Concours de Piano Madagascar Mozarteum. Son extraordinaire interprétation du troisième mouvement de la Sonatine de Ravel et surtout de l’Andante Spianato & Grande Polonaise Brillante de Chopin, ont subjugué le public. Le jury, constitué entre autres de Mahery Andrianaivoravelona (no Comment® n° 89), était unanime quant aux mérites de Ilo : « Nous avons décerné le premier prix au pianiste qui a présenté le travail le plus abouti, autant sur le plan technique que dans la compréhension musicale de l’œuvre. »

Le jeune prodige de 15 ans vient, certes, d’une famille de musiciens. Mais pour remporter un prix de ce niveau, il faut mettre les bouchées doubles, et Ilo n’a pas lésiné sur les moyens dans la préparation de ce concours. Formé au Centre d’éducation musicale Iraitra à Tana depuis cinq ans, il consacre en moyenne quatre heures par jour au piano, parallèlement à ses études générales via le Centre national d’enseignement à distance : « A la base, mes parents ont opté pour le home schooling  pour que j’aie plus de temps pour le sport. Mais c’est la passion de la musique qui a pris le dessus ! » Car il faut savoir que notre virtuose est aussi champion de tennis ! Maintenant, revenons-en au concours. Pour ficeler son répertoire de compétition, Ilo s’est également entouré des professeurs Herimanitra Ranaivo et Mirana Randria. C’est dire sa motivation !

Il est manifeste que notre jeune prodige ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Le public tananarivien aura l’occasion de l’écouter plusieurs fois en concert d’ici la fin de l’année, notamment dans un programme Ravel avec le Centre Iraitra et la Compagnie de danse Zarasoa en juin, et au concert du midi du Mozarteum en octobre avec les lauréats du concours de cette année. Ilo Tsara Rakoto est donc un jeune pianiste à suivre de près, un musicien à qui nous souhaitons d’ailleurs beaucoup de succès !

En tout cas, un grand bravo également à Madagascar Mozarteum qui anime le paysage culturel de la capitale depuis huit ans. L’association s’inscrit indubitablement comme le promoteur le plus actif de la musique classique à Tana, avec ses rendez-vous réguliers à l’Institut français de Madagascar (11 concerts gratuits et sept projections d’opéra du Metropolitan Opera (MET) de New York chaque année), ainsi que les masterclasses qu’elle offre assidûment aux musiciens malgaches par le biais des artistes internationaux programmés dans son agenda.

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer