Opus 106 : Nosy Be Symphonies
11 octobre 2016 - Cultures Music Musiques commentaires   //   1543 Views   //   N°: 81

Il est toujours un peu triste d’entendre dire chez nous que les artistes classiques ne sont pas aussi soudés qu’en jazz par exemple. Peut-être qu’il suffirait de quelques festivals comme Nosy Be Symphonies pour que les serviteurs de la grande musique retrouvent le plaisir de se mélanger et d’échanger.

En tout cas, saluons l’initiative du Comité d’organisation d’activités culturelles (Coac) qui a réalisé du 30 août au 3 septembre 2016 la troisième édition de Nosy Be Symphonies, désormais LE rendez-vous de la musique classique à Nosy Be. Cette année, le festival a reçu le label « événement officiel des Îles Vanille », une reconnaissance qui, on l’espère, va lui ouvrir les portes de toutes les îles de l’océan Indien pour sa prochaine édition. Quoi qu’il en soit, le concept du festival fait rêver : une trentaine de musiciens et cinq soirées de concerts dans des hôtels aussi beaux que le Vanila et le Ravintsara ou encore au sommet du mont Passot au soleil couchant. Cinq concerts classiques de deux heures pour parcourir toutes les périodes, de la Renaissance au XXe siècle. Et après chaque concert, un cocktail dinatoire.

Les organisateurs tiennent aussi à garder les portes de la grande musique ouvertes pour la jeunesse de Nosy Be : « Pendant le festival, les musiciens consacrent une journée à la visite de quelques écoles de l’île, et chaque soir, une vingtaine de collégiens et lycéens sont invités aux concerts », explique Bodo Rahaingomanana, qui représente le Coac à Tana.Les artistes de cette troisième édition étaient heureux de cette semaine au soleil, et particulièrement pour les échanges entre musiciens de tous horizons et les « fusions » impromptues imaginées le jour et présentées en concert le soir ou le lendemain. Il y avait, parmi les musiciens classiques malgaches : le Chœur d’Hommes, le Groupe Vocal, l’ensemble Mozartiana, ainsi que les pianistes Clarck Rajaona et Hery Andrianirina. Il y avait aussi les artistes internationaux déjà présents lors de la précédente édition de Nosy Be Symphonies : la pianiste belge et marraine de l’événement Elzbieta Dedek, L’Ensemble baroque 415 de l’île Maurice, et également de nouvelles têtes : les saxophonistes Laurent Meunier et Rhonny Ventat, et le duo poétique Anne Verlaine et Suzanne Vercheval.

Bref, un beau panel d’artistes, pas que classiques d’ailleurs ! Pour reprendre les mots du guitariste Parany Ramaromisa, « un gros bouquet d’amoureux et de professionnels de la musique qui viennent avec leur musique et le meilleur de celle-ci pour partager, avec tous les efforts et les investissements que ça implique ». Le plus beau, Parany a écrit pour le festival une pièce intitulée Nosy Be Symphonie, créée à la soirée d’ouverture de cette dernière édition, le 30 août 2016, et que nous aurons le plaisir de vous proposer à l’écoute ce mois-ci dans l’émission Opus 106 !

Photo : Tsimba Manovo

Retrouvez Valérie Raveloson dans l’émission Opus 106 tous les dimanches de 18 h 30 à 20 heures sur la RLI FM 106 by no comment®.

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer