On se fait une bouffe ?
16 août 2018 - LifeStyle commentaires   //   360 Views   //   N°: 103

Daniel Rabemazava
« Je sers de GPS pour trouver de la bouffe »

Daniel Rabemazava, photographe et lauréat du concours Regards croisés dans l’océan Indien en 2017, incarne le gourmand parfait. Il lui arrive de manger jusqu’à huit fois par jour. Cela expliquant ses 95 kilos. «  Être photographe est un métier qui nécessite un effort physique. A chaque énergie dépensée, il me faut un bon petit plat. » Après une journée à couvrir des événements, il lui arrive de sortir tard du bureau avec ses collègues. Ces derniers se servent de lui comme d’un GPS pour leur indiquer un restaurant encore ouvert. En effet, sa passion pour la nourriture l’a conduit à emmagasiner les bonnes adresses. « Je connais tous les recoins. Je peux manger dans une bouffe mobile comme dans un restaurant quatre-étoiles. Et en plus, j’ai trouvé ma moitié qui partage les mêmes envies que moi. »

Sa passion pour la nourriture remonte à son enfance. Sa mère lui a fait découvrir toutes les sortes de cuisines, de la traditionnelle à l’européenne en passant par l’orientale. « Petit, j’étais allergique aux fruits de mer. Cela ne m’a pas empêché d’en manger quitte à prendre aussi des médicaments contre l’allergie. A force, mon organisme s’est habitué aux fruits de mer et aujourd’hui j’en mange souvent. » Comme quoi avec un peu de bonne volonté ! Il a même suivi une formation en photographie culinaire avec Nanouh Rahajason en juillet dernier. A force de manger, Daniel Rabemazava estime qu’il faut aussi détoxifier. Il boit souvent du thé, histoire de faire passer le bout de gras !

Titi Lo Tsy Heng
« Manger sain et rester fit ! »

La gourmandise n’est pas un défaut, au contraire ! Et c’est Titi Lo Tsy Heng, coach de zumba et de fitness à Planète Sports, qui nous le dit. Pour cette grande sportive, l’essentiel n’est pas de se priver mais plutôt d’adopter un mode de vie équilibré. Sa devise ? « Manger sain et bouger ! » Mère de deux adorables petits garçons, Titi a toujours priorisé une alimentation saine combinée à beaucoup de sport pour rester « fit » et mieux courir après ses enfants. Pas toujours simple la vie de maman ! « Au quotidien, mon alimentation est essentiellement composée de flocons d’avoine, d’œufs, de fruits, de légumes et de viandes maigres ». Même si pour elle, le sport va bien au-delà des considérations caloriques, Titi privilégie les sources de protéines et reste loin des boissons gazeuses et des mets trop gras. Pour autant, cela ne veut pas dire qu’elle ne cède jamais face à certaines gourmandises.

« Je suis très gourmande. Être athlétique, c’est bien, mais savoir se faire plaisir et vivre c’est plus important. J’ai ce qu’on appelle un cheat day dans la semaine ou presque tout est permis. Je suis friande de sushis, de pizza et des pains aux céréales Les chances que je prenne 3 kg en un jour sont infimes voire inexistantes ». Parole de coach !

Pages réalisées par #MioraRandriamboavonjy et #PriscaRananjarison

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer