Nuits malgaches 974 : Les secrets d’une réussite
4 août 2017 - Cousins-cousines Diaspora commentaires   //   703 Views   //   N°: 91

La communauté malgache expatriée aime se retrouver, chanter, danser jusqu’au bout de la nuit, au son d’un DJ ou d’un artiste à l’appellation d’origine contrôlée : Arnaah et Lars dans une même soirée, Tence Mena, Big MJ ou encore Khaleba. Zoom sur l’organisation des évènements désormais rodés et réguliers à La Réunion, secrets d’une réussite.

L’île de La Réunion possède son lieu mythique pour les soirées gasy. Tous les samedis soirs, la discothèque Club 138 a maintenant trouvé sa vitesse de croisière en redynamisant cet espace festif en plein centre-ville de St Denis grâce à une programmation et une animation régulière, et surtout une organisation très professionnelle complètement orientée vers Madagascar. Travail en réseau, organisation professionnelle, La Réunion est devenu un passage obligé pour les artistes malgaches qui souhaitent s’exporter. Trois DJ en relais derrière les platines, qui assurent également une grosse communication via les réseaux sociaux pour chaque événement : DJ Bass et Eric Lazer, déjà présentés dans NC, et DJ Steeve.

Les stars malgaches atterrissent maintenant presque tous les mois à l’aéroport de Saint-Denis spécialement pour des prestations uniques dans la boite de nuit. Tout le circuit est organisé pour assurer une prestation de qualité : accueil à l’aéroport, logement à l’hôtel, transfert à la discothèque, set millimétré sous format « showcase » la plupart du temps. L’artiste est seul sur scène, le budget ne permettant pas d’acheminer les danseurs et musiciens de la grande île. Ce format assure pour chaque artiste une salle pleine, le public venant voir son artiste préféré, ou découvrir les étoiles montantes de Madagascar.

Côté artiste, Arnaah est par exemple accueillie pour la deuxième fois en solo, pour la moitié de la soirée, l’autre moitié étant assurée par Larss. L’ex-danseuse de Big MJ a surement bien fait d’accepter un jour de passer derrière le micro sur les conseils de son compagnon manager, puisque le public est à chaque fois au rendez-vous. Deux jours de séjour à La Réunion concentrés au milieu de sa tournée à Madagascar, et peu de temps libre pour Arnaah : interview radio dans les studios de « plus FM », séances photo au bord de la piscine de l’hôtel, répétition et calage des bandes sons. Pour chaque artiste accueilli, cette formule porte ses fruits.

La qualité des prestations tant pour les artistes que pour le public est assurée par un réseau d’acteurs malgaches, qui ont su au fil des années se coordonner et assurer un processus d’accueil, de communication, d’organisation.

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer