Moi timide ?
13 novembre 2014 - LifeStyle commentaires   //   3659 Views   //   N°: 58

Le roi George VI en bégayait, dit-on, mais la chanteuse Shy’m en a tiré son nom d’artiste. Et que dire des Bill Gates, Gandhi ou Einstein, ces incorrigibles piqueurs de fards  ?  Bref, faut-il être un grand timide pour vraiment sortir du lot ?

Christelle Ratri

« Sueur et mains moites »

Bassiste surdouée au sein de plusieurs formations (pour Silo et Mafonja, entre autres), Christelle Ratri est pourtant une incorrigible timide quand les projecteurs de la scène s’éteignent. « Je sais que c’est contradictoire avec mon statut d’artiste, mais j’ai horreur d’être regardée. J’en sue et  j’en ai les mains moites rien qu’à l’idée d’y penser ! » Déjà au lycée (une époque pas si lointaine, elle a à peine 19 ans), elle se sentait mal à l’aise dès que le prof la désignait pour aller au tableau devant toute la classe. Depuis, il a bien fallu prendre sur elle, ravaler cette peur panique qui lui noue le ventre.

D’autant qu’elle enchaîne les prestations dans les cabarets, au moins un par semaine. « Plus je joue en public et plus j’apprends à maîtriser ce malaise. Mon truc, ne regarder personne en particulier dans le public. Fixer mes yeux sur les murs au fond de la salle ou se concentrer sur l’instrument. » Raison pour laquelle  elle est imperturbable sur scène, même quand le morceau qu’elle joue groove dans tous les sens. Donc inutile de lui dire qu’elle est une musicienne exceptionnelle : elle en rougirait d’avantage !

Rija Tahiana Rasolondraibe

« Je me soigne »

Figure emblématique du paysage audiovisuel malgache, puisqu’il est directeur de production sur la chaîne Dream’in, présentateur et journaliste, Rija Tahiana Rasolondraibe est un homme sociable, travailleur et déterminé. Pourtant, derrière ce fort caractère se cache une certaine timidité qu’il n’a aucun mal à assumer. « Ce n’est pas un frein dans ma vie. Au contraire, j’estime qu’il  faut apprendre à surmonter certaines peurs pour pouvoir avancer.

Aujourd’hui, je dirais que je ne suis plus timide, mais juste un peu réservé », précise-t-il. Même s’il reconnaît qu’aller dans un magasin et demander conseils à un vendeur lui coûte toujours un peu. L’une des choses qui l’ont aidé à sortir petit à petit de sa timidité a été le théâtre. « J’ai pris des cours à la Faculté.

Grâce aux conseils que je recevais, j’ai appris à mieux gérer mes apparitions en public et à surmonter mon trac. Et finalement, j’ai choisi un métier qui m’expose en permanence au regard des autres… » Une thérapie de tous les instants en somme !

Pages réalisées par #AinaZoRaberanto et #SolofoRanaivo

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer