Mary Mekwanint « Tous les chemins mènent à l’Afrique »
10 août 2016 - Diaspora Hexagone commentaires   //   1199 Views   //   N°: 79

À seulement 27 ans, Mary Mekwanint, est co-fondatrice et directrice de communication du groupe Connecting Black People. Un engagement pour la promotion du « black business » qui lui permet de voyager partout dans le monde avec une idée bien arrêtée du panafricanisme.

C’est à l’âge de 3 ans que Mary Mekwanint, originaire de Belo sur Tsiribihina, quitte Madagascar pour s’installer en France avec sa famille. Aujourd’hui, en plus de ses études en première année de Master en psychologie clinique et interculturelle, elle œuvre comme directrice de communication au sein du groupe Connecting Black People (CBP). « Le projet est né il y a plus de dix ans, parti du constat qu’il existait une carence de communication au sein de la communauté noire. » Le but s’impose de lui-même : créer du lien social au service du black business, en mettant en relation les millions d’Africains et Afro-descendants à travers le monde.
Le panafricanisme est un héritage familial, reçu de son père , un fervent militant de la cause. « Comme lui, la diaspora me concerne, je travaille à son unification. C’est peut être orgueilleux, mais je pense que tous les chemins mènent à l’Afrique. Mais nos activités ne visent pas seulement à peser économiquement. Nous réfléchissons aux problématiques qui s’imposent à nous : aliénation, infériorisation, sentiment d’impuissance acquis, refoulements traumatiques et tout ce qui nuit en général à la construction identitaire. Ainsi de ces Malgaches qui se considèrent comme des non-Africains… »

Basé à Miami, le CBP regroupe plusieurs structures internationales, comme l’agence de communication visuelle JM & Consulting ou encore Blue Storm Caraïbe And Africa, société de cryptage de données mobiles et Internet. Africa with Africans est elle une association à but non lucratif se présentant comme un collectif d’aide aux migrants et aux populations déplacées.
Enfin, le CBP développe un outil devenu incontournable : l’Annuaire professionnel panafricain, le seul portail communautaire de référencement au monde qui met en lien les professionnels de l’Afrique, des Caraïbes et de l’océan Indien – qui plus est, gratuit d’accès. « L’annuaire est un tel succès que nous avons aujourd’hui de gros partenaires avec nous, comme Ethiopia Airlines. Il a déjà fait l’objet de plusieurs propositions de rachat. Mais l’histoire retiendra que ce sont les Malgaches qui, les premiers, ont soutenu cette initiative. »

La dernière structure née au sein du CBP est Africana Network, un média communautaire et participatif à l’ambition hautement affichée : « Lancer un nouveau journal panafricain, indépendant et entièrement publié sur le web, afin de provoquer une réflexion sur les grandes questions panafricaines de notre temps. » Le monde bouge et avec lui les jeunes générations. Si Mary Mekwanint est certaine de revenir un jour au pays – « Mada c’est chez moi. Je rentrerai, c’est clair ! » – elle entend bien, en attendant, faire son plein d’expériences et continuer à visiter le monde. Panafaricaine et citoyenne du monde !

#KoleaneFoxonet

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer