Madagascar Alzheimer : « Pas seulement une maladie d’Occidentaux ! »
3 septembre 2018 - Tribune commentaires   //   272 Views   //   N°: 104

Septembre est consacré mois mondial de sensibilisation à la maladie d’Alzheimer. Comme chaque année, l’ONG Madagascar Alzheimer (OMA), située à Mahazoarivo, marquera cette occasion à travers des actions d’information et de sensibilisation.

Toutes les trois secondes, une personne dans le monde développe une démence. Ce constat, tiré du rapport de 2015 de l’ADI (Alzheimer’s Disease International) est le thème consacré au mois mondial de la maladie d’Alzheimer cette année. Actuellement, c’est l’une des données chiffrées sur laquelle l’OMA peut communiquer pour soulever l’importance de cette maladie incurable, sachant qu’aucun chiffre officiel n’existe dans notre pays. L’ONG essaie de rassembler une base de données à partir des prises de contact venant de familles, souvent désemparées face à la maladie. Plus de 200 demandes d’informations, de placement et autres requêtes ont été enregistrées depuis la grande marche solidaire organisée en juin 2016 par l’OMA. Ce chiffre est pourtant loin de représenter la réalité. En effet, l’Alzheimer est encore un tabou pour la plupart des familles qui manquent d’informations et de sensibilisations.

À Madagascar, la maladie est victime de nombreux préjugés. Certains pensent à tort qu’elle touche uniquement les Occidentaux. Beaucoup considèrent aussi les symptômes et les conséquences de l’Azheimer comme des effets de sorcellerie, de possessions démoniaques ou de la folie. Ce type de perceptions altère la qualité de vie des malades qui sont victimes de stigmatisations. Du moment que l’on ne pose pas un nom sur la maladie, les droits humains seront bafoués. Que cela soit clair : l’Alzheimer, à l’instar des autres formes de démence, est une maladie dégénérative des neurones entraînant une détérioration progressive de la mémoire et des capacités intellectuelles.

A cette exclusion sociale vient s’ajouter le désintérêt de l’état. Bien qu’étant une des plus grandes maladies de notre siècle, la démence n’est pas une priorité en termes d’aides gouvernementales à Madagascar, alors qu’en mai 2017, l’OMS a adopté un plan d’action mondial pour les différents types de démence et en fait une priorité en santé publique.

Malgré cela, l’ONG poursuit ses actions, afin que les personnes atteintes de démence puissent avoir le droit au respect, à l’inclusion sociale et au diagnostic. Vingt-cinq ans de travail et de persévérance qui n’ont pas été vains. En juillet dernier, l’OMA a été intégrée officiellement au sein de l’ADI, la Fédération internationale des associations Alzheimer dans le monde. Une intégration qui signe la reconnaissance d’une organisation internationale envers le travail de l’OMA.

A l’occasion du mois mondial de sensibilisation à l’Alzheimer, l’ONG prévoit de nombreux événements dont un groupe de parole pour les aidants familiaux, des miniconférences, des diagnostics gratuits et aussi un concert de levée de fonds avec le groupe Quatuor Squad à l’ISTS Mandrimena, le 29 septembre prochain.

Rason-Andriamaro Muriel
Chargée de Communication OMA

Madagascar Alzheimer est une ONG qui a été créée en 1993 et dont le principal objectif est de rompre l’engrenage « Isolement – Dépression – Maladie » des sujets atteints de démence, de leurs aidants familiaux et des seniors. Entre stigmatisation de la maladie, préjugés discriminatoires envers les malades et absence de mesures gouvernementales, l’ONG lutte avec ses moyens depuis 25 ans pour changer la perception de l’Alzheimer à Madagascar.
Contact : 034 22 612 02

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer