Mada Deuche Car : A fond la deudeuche !
1 février 2018 - Associations commentaires   //   455 Views   //   N°: 97

Aujourd’hui considéré comme un ORNI (objet roulant non identifié) à l’étranger, la 2 CV Citroën, cette voiture du peuple conçue en 1937 a encore de beaux jours à rouler chez nous. En tout cas, l’Association Mada Deuche Car s’y emploie.

Elle a beau fêter cette année ses 80 balais, Mamie Deudeuche continue à susciter bien des passions. Témoin, l’Association Mada Deuche Car créée en 2014 au garage Didier à Itaosy, spécialisé dans le retapage des 2 CV, par une vingtaine de proprios de ce vénérable tapecul sorti des ateliers Citroën. « En se partageant les astuces pour trouver des pièces de rechange, l’idée de monter une assos est venue tout naturellement lors d’une sortie en deudeuche à Arivonimamo », raconte le président de l’association Mamy Jean. Le partage est essentiel pour la centaine de membre car les pièces se font rares aussi bien en France qu’à Madagascar.

Pour la petite histoire, Madagascar a été une référence dans l’assemblage des 2 CV en 1960. Citroën en France mettait à disposition les pièces détachées pour la fabrication et l’Entreprise de construction automobile malgache (Ecam) à Analakely se chargeait de monter les véhicules sur place. « Les deudeuches malgaches avaient des capotes en fibre au lieu d’en bâche. C’est ce qui les rendait spécifiques. » La première 2 CV baptisée Mafybe (très robuste) est présentée au public en 1962 en présence du président Philibert Tsiranana. Mais depuis l’arrêt de la production en 1990, Madagascar est contrainte aujourd’hui d’importer les pièces détachées des épaves en France. « Voilà pourquoi, il est si difficile de trouver des pièces. Mais dans un pays où la débrouille est de mise, on baisse rarement les bras. » Les membres ont l’habitude de s’entraider pour remettre sur roues des véhicules parfois très délabrés. « Certains reprennent les carcasses de leurs grands-parents, d’autres achètent des épaves à 100 000 ariary pour les remettre à neuf. Moi, ma deudeuche, je l’ai transportée par camion d’Antsohihy. C’est le fait de se creuser la tête pour lui donner une seconde vie qui me plaît le plus. »

Mode vintage aidant, les touristes ne sont pas en reste. L’association Mada Deuche Car travaille aujourd’hui avec le site en ligne Awesome Tour Operator et l’Office régional du tourisme à Analamanga (Ortana) pour des sorties en 2 CV. « Pour éviter la mêlée et les pickpockets du taxi be, nous proposons aux touristes la balade en deudeuche. » D’Antaninarenina à Ambohimanga, les touristes apprécient les découvertes dans cette voiture qui n’a rien perdu de son charme. Toujours pour les touristes, l’association défile chaque année depuis 2016 lors du Carnaval de Madagascar. Pour l’avenir, l’association Mada Deuche Car compte organiser un raid en partenariat avec les stations d’essence, histoire de gagner les côtes à fond la deudeuche !

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer