Les AirPods au banc d’essai
14 mars 2017 - High Tech commentaires   //   352 Views   //   N°: 86

L’ère du tout connecté se poursuit. Après avoir donné des coups de pied dans les fourmilières du baladeur numérique, du smartphone ou des montres connectées, Apple lance ses premiers écouteurs sans fil, disponibles chez Makaty, depuis le mois dernier.

 la différence des très filaires et déjà assez particuliers EarPods (connexion par prise jack ou port lightning), les AirPods ne fonctionnent qu’en bluetooth. Et s’ils ne sont pas les pionniers dans ce domaine, ils n’en proposent pas moins leur lot de petits avantages. « Gauche ou droite, la moulure est adaptée à chaque type d’oreille, le tout avec une autonomie allant jusqu’à 24 heures », commente Tanjona Andrianantenaina, technicien commercial chez Makaty. Doté d’une petite tige qui fait à la fois office de micro et de capteur, l’objet se charge par le biais d’un boîtier d’alimentation que l’on connecte à un câble lightning à sortie USB. Techniquement, les AirPods sont propulsés par la puce W1, qui apporte la technologie nécessaire pour permettre des fonctionnalités importantes comme avancer d’une piste à l’autre, avancer rapidement ou effectuer un appel, rien qu’en tapotant sur les écouteurs : « En tapant deux fois on peut au choix naviguer en track-by-track, lancer une commande vocale via l’application Siri sur l’appareil auquel se connectent les AirPods. » D’un simple geste, on contrôle donc la lecture du morceau suivant, la mise en pause, l’appel téléphonique ou la reprise de la lecture. La commande vocale Siri gère même plusieurs langues pour tout type de commandes à effectuer.

Petits bijoux de technologie, les AirPods en plus d’être légers (4 g) font appel à des capteurs optiques et un accéléromètre détectant l’utilisation qui en est faite : « Retirez-les de vos oreilles et la lecture de musique se met automatiquement en pause, inversement, elle reprend dès que vous les reposez », explique notre technicien. Au niveau de la gestion des appels téléphoniques – car il faut rappeler qu’ils servent aussi de kit mains libres ! -, les AirPods isolent les bruits ambiants en cours de conversation, grâce à leur second accéléromètre et à leurs micros beamforming. « En tant qu’écouteurs, ils peuvent fonctionner sur tout appareil bluetooth, mais les fonctionnalités restent quant à elles réservées aux appareils Apple. »

Sortis en décembre sur le marché mondial, les AirPods sont arrivés chez Makaty en février 2017 et sont vendus à 780 000 ariary. Les deux écouteurs souffrent tout de même d’une petite contrainte : ils ne sont vendus que par paire à ce jour, si l’on en égare l’un, on est donc obligés de repasser à la caisse. Mais Tanjona Andrianantenaina se veut rassurant : « À ce jour, aucune plainte de perte. » En tout cas, l’appellation « écouteurs intelligents » connectés en bluetooth se justifie pleinement : « Pour les synchroniser aux iPhone, iPad, Apple Watch ou Mac, il suffit de paramétrer la source choisie pour faire venir le son. »

On ne peut plus adapatés pour accompagner la conduite ou les activités en salle de sport, les AirPods visent par-dessus tout les technophiles. Ce qui s’appelle avoir l’oreille !

Sous le capot

Dimensions : 16.55 ,18 x 40.5 mm
Poids : 4 g
Capteurs : 2 micros beamforming à filtrage spatial, deux capteurs optiques, accéléromètre détecteur de mouvement, accéléromètre à détection vocale

Connectivité : Bluetooth, lightning (boîtier de charge)
Autonomie : 24 heures d’écoute et jusqu’à 11 heures de conversation (AirPods avec boîtier de charge); jusqu’à 5 heures d’écoute et jusqu’à 2 heures de conversation (avec une seule charge).

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer