Le revers de la médaille par Titane
12 décembre 2014 - Cultures Livre du mois commentaires   //   1563 Views   //   N°: 59

Le revers de la médaille par Titane

Ex-mannequin, artiste peintre, médecin généralistedepuis vingt ans, il manquait à Christiane RamarozakaPigny une corde de plus à son arc.
Voilà qui est fait : c’est la littérature avec ce petit essai autobiographique où elle nous raconte comment est né ce personnage de Titane : ce double bling-bling, artistique et rêvé, derrière lequel elle semble souvent s’être abritée des regards.
« Je raconte tous les combats et toutes les galères par lesquels je suis passée pour en arriver là où j’en suis aujourd’hui. »
Où conduisent ces traumatismes d’enfance jamais tout à fait réglés ?
La petite Christiane est complexée au collège par son physique trop maigre et n’en revient pas la première fois qu’elle entend dire qu’elle est « belle ».
 

 

Un goût de revanche sans doute qui l’amènera au mannequinat. Revanche encore – à prendre sur la vie et sur la condition faite aux femmes à Madagascar – quand elle entreprend ses études de médecine ou f nit par s’imposer dans les milieux fermés de la peinture. Autoédité à 250 exemplaires (et bientôt réédité, car Titane a son public), l’ouvrage se lit avec plaisir et souvent avec émotion, comme un bel exercice de lucidité sur soi-même.

Le revers de la médaille par Titane, autoédition, 259 pages, format 15 x 21 cm. Prix public : 45 000 ariary.

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer