Le portrait chinois de Vonjiniaina
9 février 2012 - Couv by commentaires   //   285 Views   //   N°: 25

Plus parlant qu’un CV, moins aride qu’une bio, le portrait chinois s’installe dans no comment®. Vonjiniaina, artiste plasticienne et illustratrice de notre couv’, répond du tac au tac… 

Si j’étais un objet…
Je serais une écharpe en lambalandy en cours de tissage…

Si j’étais une couleur…
Le blanc de la brume matinale ou de la montagne enneigée, un commencement certain avant que ne se dessine l’arc-en-ciel.

Si j’étais une chanson…
Redemption Song de Bob Marley. Voulez-vous m’aider à chanter this song of freedom ?

Si j’étais un roman…
Peut-être La Peau de chagrin de Balzac, parce que la vie se consume mais qu’il en reste toujours un beau roman…

Si j’étais une arme…
Un système à détruire la valeur monétaire. 

Si j’étais une devise…
Ne demande pas ce que ton pays peut faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour ton pays…

Si j’étais une invention géniale…
Le kabary : joute aspirant à la paix et à la poésie.

Si j’étais un élément (terre, feu, air, eau)
Libre comme l’air !

Si j’étais un bruit…
La parole, tantôt douce tantôt blessante, pourquoi pas indomptable et engagée ?

Si j’étais un pays imaginaire…
Un jardin où se rencontreraient Andrianampoinimerina, Gandhi, Siddharta Gautama, Jésus Christ, David et le prophète Mahomet… 

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer