Le portrait chinois de Mozer
13 octobre 2016 - Couv by commentaires   //   962 Views   //   N°: 81

Plus parlant qu’un CV, moins aride qu’une bio, le portrait chinois s’installe dans no comment®. Le bédéiste Mozer, illustrateur de notre couv’, répond du tac au tac.

Si j’étais un objet, je serais…
Une clé pour ouvrir le côté foufou des gens !

Si j’étais un animal, je serais…
Un écureuil. Je ne peux pas rester cinq minutes sans rien faire.

Si j’étais une saison, je serais…
L’été. J’aime donner de la lumière là où c’est sombre.

Si j’étais un plat, je serais…
Une pizza, à consommer tant que c’est chaud.

Si j’étais un dessin animé, je serais…
Bejito de Dragon Ball Z. Un peu arrogant et trop sûr de lui des fois !

Si j’étais une arme, je serais…
Une bombe prête à exploser, à tout moment.

Si j’étais une un personnage historique, je serais…
Moi dans quelques années ! (rires)

Si j’étais une invention géniale, je serais…
Le jeu vidéo, une chose qui marquera plusieurs générations à travers le monde.

Si j’étais un élément (terre, feu, air, eau), je serais…
Le feu puisque je brûle tous ceux qui se joue trop de moi.

Si j’étais un vêtement, je serais…
Un T-shirt tout ce qu’il y a de plus simple.

Si j’étais un pays imaginaire, je serais…
MozerLand, un pays où je peux mozerer à chaque fois sans que l’on me reproche d’être immature.

Propos recueillis par #AinaZoRaberanto

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer