Laser
7 août 2014 - Bien être commentaires   //   3872 Views   //   N°: 55

L’épilation au poil !

Une révolution dans le monde de l’esthétique à Madagascar avec l’arrivée de nouvelles technologies en termes d’épilation : le laser. Une méthode qui fait fureur à l’étranger et qui promet d’éliminer « définitivement » les poils… enfin presque !

Pour les femmes comme pour les hommes, ces petits poils disgracieux sur certaines parties du corps peuvent être un véritable cauchemar. Ou plutôt « pouvait », car c’est terminé aujourd’hui, grâce au laser vous pouvez dire adieu aux poils ! À l’institut Laser et Sens d’Ankadimbahoaka, présenté comme le « premier Clinical Beauty Center de l’océan Indien », l’épilation définitive au laser fait partie des soins les plus demandés. 

« La technique est particulièrement efficace quand on a de grandes surfaces de peau de traiter, alors que c’est très difficile à réaliser avec l’épilation électrique », fait remarquer Lizon Jeanne-Rose, la propriétaire de l’établissement. Parmi ses clientes, des Africaines, des Indiennes, mais aussi des Malgaches, car la détestation du poil est aujourd’hui universelle !

Côté technique, comment cela se présente-t-il ? Le laser utilise une lumière rouge facilement absorbée par la mélanine, ce pigment naturel qui bronze la peau et colore les poils et les cheveux en brun. Le but est tout simplement d’envoyer cette lumière sur les poils : une fois absorbée, la lumière est transformée en chaleur qui va alors détruire le bulbe pilaire et assurer le phénomène d’épilation durable. « Plus les poils sont foncés, plus la mélanine capte la lumière pour brûler le bulbe », précise Lizon Jeanne-Rose. A contrario, les poils blancs, les poils clairs et fins et les poils roux résistent au laser ; l’épilation électrique en complément de techniques traditionnelles comme la cire est une solution plus indiquée pour elles. Pour toutes ces raisons, les peaux foncées sont plus à risque que les peaux claires, l’effet secondaire le plus problématique – quoique rare – étant la brûlure parfois suivie d’une dépigmentation de la peau. Toutefois, il existe depuis quelques années des lasers Nd-YAG capables de traiter en toute sécurité les peaux pigmentées, au prix simplement d’un peu plus de séances.

Le mot « définitif » est sans doute excessif appliqué à l’épilation laser, « durable » serait plus juste. Avec cette technique mise au point il y a une dizaine d’années, il est possible d’éradiquer entre 90 et 95 % des poils en six à huit séances. « Les poils tombent dix à quinze jours après chaque séance et il faut ménager un espace de cinq à huit semaines entre deux épilations. » Au niveau des aisselles, du maillot ou du ventre, on peut raisonnablement considérer qu’après cinq ou six séances la personne traitée va connaître une réduction du nombre de poils supérieure à 80 %, alors que les poils persistants sont généralement très fins, donc peu visibles.

Il est possible de réaliser une épilation laser sur toutes les parties du corps, sauf les sourcils. Il faut toutefois savoir que cette technique est un acte de médecine esthétique à ne pas prendre à la légère. Une consultation au préalable est nécessaire. « Je commence toujours par expliquer aux clientes les précautions à prendre et les contre-indications. Il est par exemple interdit de s’épiler un mois avant la séance et de s’exposer au soleil avant et après l’épilation. Les femmes enceintes ou qui allaitent ainsi que les personnes ayant des maladies cardiovasculaires ne peuvent pas se soumettre à l’épilation laser. » Pour donner un ordre de grandeur l’épilation des aisselles coûte 225 000 Ar la séance. Pour un résultat au poil, cela va sans dire.

Contact: Lizon Jeanne-Rose 032 05 069 15

 

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer