Lanto Senecal
5 septembre 2014 - Déco Tendances commentaires   //   2559 Views   //   N°: 56

L’accessoire, c’est essentiel

C’est le plaisir d’harmoniser et d’aménager qui a poussé Lanto Senecal à créer des objets de décoration. Entre poteries et linges de maison, elle laisse libre court à sa fibre créatrice pour transformer les intérieurs en véritables lieux de ressourcement.

Après avoir suivi des cours de stylisme en France et avec une longue expérience en tant que responsable de magasin de vêtements, Lanto Senecal s’est tournée vers le design ou plutôt la décoration d’intérieur avec son enseigne Tandem Déco, créée il y a tout juste un an. « Au départ, je voulais ouvrir une galerie d’art à Tana mais finalement je me suis reconvertie dans la création d’objets de décoration. Le design me correspond mieux et de plus, c’est un domaine qui est en pleine évolution dans le pays. » Une véritable consécration pour cette passionnée de dessin qui exerce dans son atelier d’Analamahitsy. Poterie, ferronnerie, linge de maison, luminaires… elle s’autorise la plus grande liberté dans ses choix et dans ses créations.

« Je n’aime pas m’arrêter à un style défini ou à la création d’un seul objet. En revanche, on retrouve toujours ma griffe dans les objets que je réalise. C’est tout simplement l’esprit malagasy que je mets en valeur. » Une signature qui se retrouve également dans les matières qu’elle utilise comme la tany manga (terre cuite) pour les pots, le fer pour les pieds de tables et les tissus pour les rideaux. Des matières accessibles et qui reflètent le mieux son esprit créatif. Depuis un an, elle s’est constitué une clientèle hétérogène constituée de particuliers et de professionnels qui apprécient la qualité de son travail. Et à son grand étonnement, ce sont les hommes qui viennent le plus souvent dans son atelier ! « Mes clients sont ma première source d’inspiration. Je vais chez eux, on discute et je me mets au travail. Il faut savoir être à l’écoute de leurs goûts et de leurs besoins. J’avoue qu’ils sont rarement déçus. Sinon, je trouve aussi des idées sur Internet. »

Côté prix, Lanto Senecal s’adapte souvent au budget de ses clients, puisque ses créations peuvent aller de 5 000 à un million d’ariary. Toujours en effervescence créative, elle se concentre aujourd’hui à la réalisation d’objets aux formes géométriques prononcées et aux couleurs flashy. « Je pense que comme tous les artistes, nous avons nos phases de création. Par exemple, il y a un moment où j’adorais dessiner des personnages sur mes poteries, ensuite je suis passée aux fleurs, ce n’est jamais définitif. » Pour elle, être designer contribue à son épanouissement personnel. et tant mieux si elle a pu en faire son gagne-pain. « Aujourd’hui, faire appel à un décorateur d’intérieur est devenu très tendance chez les Tananariviens. Je pense qu’ils ont pris conscience que c’est un véritable métier et que la maison est le premier endroit pour se ressourcer. D’où l’importance d’une belle déco bien pensée. »

Contact:

Tandem Déco : Lanto Senecal : 034 04 965 96

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer