L’amour avec un grand clic
1 septembre 2014 - LifeStyle commentaires   //   2617 Views   //   N°: 56

Les sites de rencontre sur Internet ont détrôné les petites annonces. Malgré un préjugé tenace les assimilant à des lieux de drague « et plus si affinités », ils deviennent à Madagascar un vrai phénomène de société. D’Anja le drogué de la drague à Luciano le propriétaire d’un site , il y a comme ça des rencontres qui peuvent changer une vie.

Luciano

« Même des mariages »

Grâce à lui, bien des couples se sont formés. Luciano, un Italien installé dans le nord de Madagascar depuis des années, est en effet propriétaire du site de rencontre Fitiavana qui compte actuellement 5 500 membres à travers le monde. « La majorité sont des femmes originaires des côtes. Du côté des hommes, ce sont plutôt des étrangers qui préparent leur  séjour à Madagascar », explique-t-il. Son site peut  recevoir jusqu’à vingt conversations en simultané. De quoi faire démentir l’idée que les Malgaches sont trop réservés pour oser aller sur des sites de rencontre. « Je ne sais pas combien d’ hommes et de femmes qui se sont contactés sur mon site sont vraiment restés ensemble. Mais j’imagine qu’il doit y en avoir une paire », estime-t-il. Initialement, 

Fitiavana était banalement un site de petites annonces, mais très vite Luciano a remarqué que les annonces du genre « jeune fille cherche homme » surpassaient les autres. Et c’est ce qui l’a emmené à créer un espace Rencontres dans sa toile. « Les annonceurs publicitaires me paient par nombre de clics et de visites. Or j’ai constaté une hausse palpable depuis que cette partie rencontre  a été ajoutée », se réjouit-il. Après tout, ce n’est pas parce qu’on on dirige un site de rencontre qu’on ne doit vivre que d’amour et d’eau fraîche…

Anja Andriatiana

« Drogué de la drague »

Il aime les filles et il n’en fait mystère. Se définissant comme un séducteur impénitent, Anja Andriatiana, photographe, se définit volontiers comme « drogué de la drague » :  « Je ne peux plus m’en passer depuis que j’ai réussi à choper ma première petite amie. » Son terrain de chasse, les réseaux sociaux et particulièrement facebook qu’il considère comme un site de rencontre à part entière.

 Même si beaucoup ne veulent pas l’admettre, ce réseau social est considéré comme l’un des plus grands sites de rencontre au monde, surtout dans les pays émergents !

« Je ne suis pas un adepte de la drague virtuelle. Les sites de rencontres très peu pour moi, je n’en ai pas besoin pour trouver l’âme sœur. Cependant, avec l’arrivée de facebook, j’ai pris l’habitude de me connecter tous les jours pour pouvoir discuter avec mes futures conquêtes. » Avec ou grâce à son métier de photographe, il est sollicité par de nombreuses jeunes filles et vice versa. Mais en ce moment, Anja semble s’être assagi, car il est devenu papa de jumeaux. « Avec la mère des mes enfants, la relation a toujours été un peu compliquée parce que je fréquentais beaucoup de filles. Mais nous sommes en train de voir comment cela va évoluer, car je suis bien décidé à  changer pour mes garçons. » Dragueur un jour, dragueur pour toujours ?

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer