La folie
18 novembre 2019 - La mode Making Off commentaires   //   172 Views   //   N°: 118

La folie
Dedicated to L.F.

Maki Company
Top Col V 36 000 Ar
Short 89 000 Ar
Sandales 45 000 Ar

Maki Company
Robe Polo 50 000 Ar
Sandales 45 000 Ar

Les petites choses de Paris
Haut Cache cache
55 000 Ar
Short Cache cache
55 000 Ar
Tennis Cache cache
85 000 Ar

Les petites choses de Paris
Robe longue
130 000 Ar

Dentelle Passion
Combi-pantalon Zara
150 000 Ar

Les petites choses de Paris
Haut Cache cache
55 000 Ar

En prochainement chez Carambole
Pantalon Izah

Aigle d’or
Talons Gaona
72 000 Ar

Robe Tsara
En prochainement chez Carambole

Aigle d’or
Ceinture élastique 35 000 Ar

Dentelle Passion
Collier Cache cache
30 000 Ar

Dentelle Passion
Robe imprimée by Ikywi 
320 000 Ar

Dentelle Passion
Robe Mango 150 000 Ar

Escarpins 
150 000 Ar

La Sobika
Tee-shirt
39 000 Ar

 

Les petites choses de Paris
Robe Cache cache
100 000 Ar

Aigle d’or
Talons Gaona 72 000 Ar
Porte feuille 70 000 Ar

Dentelle Passion
Combi-short blanc
100 000 Ar

Maybelline New York
Superstay Matte Ink 20 Pionner
Mascara Big Colossal Daring Black
Tattoo liner crayon gel 901
Vernis à ongle Tenues & Strong 501

Photographe : Andriamparany Ranaivozanany
Prise de vue : Grand Appart Antaninarenina
Modèles : Iriantsoa & Tiavina
Make-up : Maybelline New York
Maquillage : Aina Matisse

La chaise de Van Gogh où tu ne t’assieds pas
Les souliers de Vincent que tu ne chausses pas
L’oreille de ce mec qui ne t’écoute plus
Ces corbeaux dans le blé d’une toile perdue

Je ne m’arrête plus quand je vois la folie
Je fais ses commissions et couche dans son lit

Les larmes de cet arbre inquiet dans la forêt
La chaise de Vincent, de quel bois elle était ?
Les moutons de la rue se cachent en cache-nez
Les ouvriers changent de disque sans débrayer

Je ne m’arrête plus quand je vois la folie
Je fais ses commissions et couche dans son lit

Les pas de cette enfant dans l’enfer de la fac
Son sexe, sa vertu, sa pilule et son trac
Quand le vertige la pénètre et la dépasse
Sous l’œil double et glacé d’un vieux miroir de passe

C’est à ce moment-là que je perds la folie
Et que je reste seul avec mes yeux de fou

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer