La Capsule : Ça va bouchonner à Ampefiloha !
2 octobre 2018 - Sorties commentaires   //   300 Views   //   N°: 105

En juin dernier, La Capsule a ouvert ses portes à côté de la supérette d’Ampefiloha. Restaurant le jour, barlounge et grill la nuit, l’établissement séduit autant les inconditionnels de mets locaux et asiatiques que les noctambules à la recherche d’une adresse pour se détendre autour d’un petit verre.

Teejay Jerry, un nom que tous les fêtards de Tana connaissent sûrement, et pour cause ! Cela fait 15 ans que ce DJ nous ambiance derrière ses platines. Le monde de la nuit, il connaît ! Ayant travaillé pour les établissements les plus hype de Tana, il a concrétisé son rêve en ouvrant son propre bar lounge, La Capsule, qu’il gère avec sa femme, Naddy Rakotomalala. « Mon rêve a toujours été d’avoir mon propre lounge pour que les gens puissent profiter du savoir-faire que j’ai acquis au fil des ans. »

Réputé pour ses grillades, La Capsule est devenu en seulement quelques mois le lieu de rendez-vous préféré des viandards (contraires de vegans) de la capitale ! Avec la formule « tout à 10 000 ar », cela se comprend. À ce prix-là, difficile de ne pas succomber à une pleine assiette de travers de porc au miel, d’entrecôtes grillées ou encore de cuisses de poulet grillé. En guise d’accompagnement, l’établissement offre à sa clientèle un bol de crudité, du pakopako (beignets) et l’incontournable saosy voanjo (sauce de pistache). Le mix parfait pour siroter les cocktails et shooters de la maison, tout en profitant de l’ambiance DJ. Rien d’étonnant quand on sait qui est au commande !

« En général, dans les bars, les brochettes sont souvent très petites et si tu veux avoir de plus grosses part, tu dois y mettre le prix. C’est pour cela que nous avons conçu cette formule qui propose des grillades qui vont rassasier les clients à un prix raisonnable », explique le gérant. En plus des grillades, le lounge propose des plateaux de charcuteries et divers nems et sambos en amuse-gueule.

Mais La Capsule ce n’est pas que les soirées chill autour d’un bon verre à l’heure de l’apéro. En journée, le bar lounge se transforme en restaurant où goûter aux spécialités malgaches et asiatiques à 5 000 ar le plat, comme la viande de zébu aux quatre épices avec son bol de riz blanc et rougail ou le riz cantonais et ses côtes panées,.

Du lundi au samedi, le restaurant ouvre ses portes à 11 heures pour ensuite laisser place au lounge à partir de 17 heures jusqu’au bout de la nuit. Dans les mois à venir, les gérants prévoient d’organiser tous les jours des soirées à thème et d’ouvrir une salle de poker. Un programme chargé !

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer