Kezia Andrianihasimanana : « Ma source d’inspiration »
19 juillet 2018 - Le lecteur du mois commentaires   //   328 Views   //   N°: 102

A quoi ressemblerait un monde dépourvu de toutes formes d’art et de culture ? Kezia Andrianihasimanana ne veut même pas y penser ! Cette jeune étudiante de 20 ans ne saurait se passer de sa dose quotidienne de musique, de danse, de lecture et de peinture car elle ne vit que pour ça. C’est pour cela que le jour où elle a découvert no comment® en 2015 sur les bancs de la Fac, Kezia s’est pincée pour s’assurer qu’elle ne rêvait pas. Enfin un magazine qui rassemblait toutes ses passions et qui était en plus de ça gratuit, autant dire une aubaine ! Grâce à no comment®, elle a posé un nouveaux regard sur la scène artistique locale. « Avant, je n’écoutais que des artistes étrangers car pour moi, la majorité des artistes malgaches matraqués dans les médias ne faisait que de la daube. Toutefois, après avoir lu certains portraits de la rubrique culture, ma vision a changé car j’ai découvert de véritable perles rares », avoue-t-elle.

Étudiante en Master de psychologie sociale et interculturelle, Kezia aspire en parallèle à poursuivre une carrière dans le journalisme culturel et la lecture de no comment® l’aide à se perfectionner. « Je lisais beaucoup de livres mais j’avais toujours du mal à structurer mes phrases et à donner de la profondeur à mes articles. Par contre, depuis que je lis no comment® je vois une nette amélioration. J’analyse la manière dont les textes sont écrits, je découvre du vocabulaire et je m’inspire du style d’écriture de la rédaction qui est incomparable. »

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer