Ivosoa Randria, un retour et des ambitions
2 février 2016 - Diaspora Hexagone commentaires   //   1447 Views   //   N°: 73

Au lendemain d’un diplôme en tourisme obtenu en 1994 à l’Iscam, Ivosoa Randria a quitté la Grande Île. Vingt années plus tard elle revient à Madagascar avec l’ambition de faire fructifier, dans son pays natal, ses expériences acquises dans de nombreuses entreprises touristiques.

Après la fin de ses études en industries du tourisme à l’université d’Angers et de Toulouse, Ivosoa Randria a occupé plusieurs postes aussi bien dans l’hôtellerie qu’auprès d’agences de voyage sous diverses latitudes, de Toulon à la Nouvelle- Calédonie en passant par la Bretagne. « Je pars du principe qu’il faut s’ouvrir aux autres cultures. Je n’ai, ainsi, jamais souffert d’aucune discrimination. »

Le retour à Madagascar avait été programmé de longue date et malgré un déménagement difficile – « les pires complications administratives » – la petite famille est désormais bien implantée à Antananarivo. « Mon souci, pour l’instant, est de trouver des activités culturelles et artistiques de qualité pour les enfants. » Le poids des traditions s’est également rappelé à leur bon souvenir : « Une pression familiale réelle qui peut devenir parfois pesante. Il faut mettre des barrières. » 

Toute l’énergie d’Ivosoa Randria est aujourd’hui concentrée sur un projet qui tendrait à mettre en valeur les attraits touristiques de l’île à destination de la clientèle résidente qui hésite trop souvent à sortir des sentiers battus. « Tout reste à faire dans ce pays. » Nous ne la contrarierons pas… 

 

Texte et photo #RichardBohan

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer