Ils font bouger les lignes
22 février 2019 - In & Out commentaires   //   1117 Views   //   N°: 109

Masoala Laboratoire : Ces plantes qui nous font du bien

Masoala Laboratoire a lancé en janvier sa gamme Gynelle. Il s’agit de la première gamme d’hygiène intime malgache à base de niaouli, d’aloès et de vétiver. Créé en janvier 2016, le laboratoire se donne pour objectif de lancer des produits cosmétiques 100 % naturels à base de plantes médicinales de Madagascar. Il a déjà lancé la première eau micellaire malgache, à base d’eau thermale et d’hydrolat de géranium, qui nettoie et entretient la peau du visage. Les chercheurs sont basés à Ambila, Tolagnaro (Fort-Dauphin), Nosy Be et Vohimana pour trouver les trésors naturels parfaits. Le longoza (maniguette fine) est, par exemple, un parfait élixir de jeunesse mais n’est pas beaucoup exploité dans l’industrie du soin. Les produits de Masoala Laboratoire se vendent en pharmacie, dans les grandes surfaces et chez des particuliers à partir de 7 500 ariary. L’équipe prévoit de sortir bientôt sa marque de gel douche.

Jackfood : La viande végétale, bonne idée !

Avec son complice Patrick Mahery, Andraina Rakotonorina a lancé le projet entrepreunarial Jackfood en août dernier. Leur défi ? Transformer l’ampalibe, le fruit du jacquier, en viande. Un processus assez complexe mais cette idée originale leur a permis d’être finalistes du concours Startupper of the Year Total, dont la finale se tient ce mois. Pour cette première année, ils comptent produire 25 tonnes de « viande végétale ». D’après leurs études, pour 100 grammes de jackfood, on a 95 kilocalories et l’aliment est riche en fibres et en glucides. « Il n’est pas au même rendement protéique que la viande mais constitue un substitut plus agréable en bouche que le soja. » Le projet est aussi né de l’envie de combattre la famine et la malnutrition. Pour cela, ils comptent commercialiser cette « viande » dans les grandes villes mais aussi organiser des donations dans les zones reculées du Sud de Madagascar.

Conservatoire national de Madagascar : Former et conserver

Le Conservatoire national de Madagascar (CNM) a ouvert ses portes à Anosy en novembre dernier. Son ambition ? Professionnaliser la filière artistique. Les passionnés pourront y apprendre la musique, la danse ou le théâtre et opteront soit pour le cursus continu soit pour la formation diplômante. Cette dernière nécessite d’avoir plus de 18 ans, être détenteur du bac et réussir le concours d’entrée. Une fois accepté, l’étudiant passera trois ans à suivre des cours artistiques (solfège, instrument de musique, etc.) et des cours universitaires (communication, sociologie, etc.). Il recevra un diplôme d’État équivalent à une licence. Le CNM mène aussi une mission de conservation, organisant le recensement, la restauration et la valorisation du patrimoine musical malgache. Il est aujourd’hui sur la restauration des archives musicales perdues de la Radio nationale malgache lors des manifestations de 2009. Devoir de mémoire oblige !

Anny Ra : Journée du reboisement

Près de 50 000 hectares de forêts sont détruits chaque année au pays. Écoeurée, Anny Ra ne perd pas son temps à râler et préfère rameuter sur les réseaux sociaux les écolos qui partagent sa vision. De là est né le mouvement Green Lotus en novembre 2018. Ils sont une trentaine de volontaires et se cotisent pour organiser régulièrement le Tree planting Day (la journée du reboisement). En trois mois, ils ont réussi à planter 712 arbres fruitiers, grands arbres et fougères sur Antananarivo, Toamasina, Ivoloina, Mandraka et Nosy Be. Les volontaires retournent sur le site après quelques mois pour faire le suivi. Anny Ra est consciente de l’effet nocif du changement climatique sur sa propre santé. De temps à autre, elle s’évade de la ville polluée pour partir en aventure dans la forêt. Cette année, les volontaires prévoient de reconstituer la forêt très dévastée de la colline d’Ambohimangakely en y plantant 1 000 arbres.

Pages réalisées par #PriscaRananjarison

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer