Ils font bouger les lignes
22 janvier 2019 - In & Out commentaires   //   286 Views

Sahaza Marline : Le prix de la reconnaissance

La remise des trophées des Southern Africa Startup Awards (SASA) a eu lieu les 21 et 22 novembre dernier en Afrique du Sud. Sahaza Marline, responsable du programme CoderBus et un des initiateurs du mouvement Steam4Good, a été élu finaliste malgache dans la catégorie Founder of The Year (Fondateur de l’année). C’est avec fierté qu’il a reçu ce prix qui représente pour lui une reconnaissance pour tous les travaux qu’il a réalisés dans le domaine des TIC (technologies de l’information et de la communication) en permettant à de jeunes Malgaches de 7 à 17 ans d’étudier le coding et la programmation à travers le programme CoderBus. Aujourd’hui, il se penche sur la création d’une cryptomonnaie malgache qui sera utilisable à l’échelle mondiale.

Marie Christina Kolo : C’est la mer qui prend le déchet…

Du 26 au 28 novembre dernier, Marie Christina Kolo, une des finalistes du WWF Africa Youth Award 2018, a représenté Madagascar lors de la première conférence Blue Economy sur l’économie bleue durable, à Nairobi, au Kenya. Cette conférence lui a permis de se rendre compte que la pollution des océans est un problème global sachant que 80 % des déchets qui sont jetés à terre finissent dans la mer et que peu d’acteurs se positionnent face à cette situation. Pour apporter sa contribution, elle a entamé la plantation de mangroves à Nosy Be avec son association Green’N’Kool. En 2019, elle envisage de mener une campagne de sensibilisation auprès des pêcheurs car 50 % des déchets en mer proviennent de la pêche.

SIMI Technologies : vion intelligent sera malgache !

La jeunesse malgache continue à se démarquer sur la scène internationale. Pour preuve, en novembre dernier, Michael Rasoanaivo et Sitraka Rakotonandrasana, étudiants malgaches à l’École supérieure de l’aéronautique et de la haute technologie (Aerosup) de Casablanca au Maroc, ont remporté le premier prix de l’USAIRE Student Awards 2018 à Paris grâce à leur projet SIMI Technologies. A travers lui, le binôme veut développer un système « d’avion intelligent » en utilisant l’intelligence artificielle, qui est, selon lui, « l’un des vecteurs de développement du secteur aéronautique ». Même s’ils font face à des contraintes liées aux coûts de la réalisation d’un tel projet, Michael et Sitraka comptent tout mettre en oeuvre pour que SIMI Technologies voie le jour.

T-Isera : Les shoppeurs vont adorer

Grâce à leur application T-isera, Judicaël, Famenotsoa et les autres membres de l’équipe sont arrivés à la première place du concours Global Startup Weekend AI qui a eu lieu en novembre dernier. Se basant sur la reconnaissance des vêtements grâce à l’intelligence artificielle, cette application mobile permettra de répertorier les boutiques se trouvant à Mada et vendant des habits similaires à ceux qui ont été photographiés via T-isera. Cette application a été conçue pour aider les consommateurs à économiser leur temps en facilitant leur recherche. Pour le moment, T-isera est encore en phase de développement mais l’application devrait faire ses débuts dans quelques mois sur les appareils fonctionnant sous Android et iOS.

Pages réalisées par #MioraRandriamboavonjy

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer