Ils font bouger les lignes
12 mai 2016 - In & Out commentaires   //   2240 Views   //   N°: 76

ÉCO
Ouverture de la Chambre du commerce et de la coopération Canada- Madagascar

Valéry Ramonjavelo
et Philippe Razanakolona

Lancée officiellement le 12 mars, la CanCham regroupe des entreprises, des ONG et des hommes d’affaires qui aimeraient avoir accès au marché canadien. Actuellement, Madagascar est le sixième pays africain exportateur vers le Canada (avec 2 % de part du marché). Selon Valéry Ramonjavelo, président de la Chambre : « Le Canada peut s’intéresser un peu plus à Madagascar, notamment en ce qui concerne l’artisanat, l’agro-alimentaire, le tourisme et les nouvelles techniques de l’information et de la communication, les NTIC. »

Véritable comptoir commercial, la CanCham espère faire croître les ententes bilatérales entre les deux pays dans les années à venir.

TRANSPORTS
Vol direct Nosy Be – Johannesburg

Maria Ravelojaona
et Yasmina Nazaraly

Il est désormais possible de prendre un vol direct entre l’île aux parfums et la capitale économique d’Afrique du Sud. Selon Maria Ravelojaona, responsable chez Rogers Aviation : « Cette destination est la première en provenance d’une ville côtière malgache proposée par Air Link. » Comptez environ 3 000 000 Ar l’aller-retour en classe économique. Ce vol est disponible depuis le 20 mars, tous les dimanches. Montez à bord !

INDUSTRIE
Europ’Alu fête ses dix ans

Michel Rondy

Cela fait une décennie qu’Europ’Alu conçoit et propose des produits de menuiserie en aluminium conformes aux normes européennes. Leur leitmotiv depuis toutes ces années ? Toujours innover. Parmi les réalisations d’envergure on retrouve les habillages de façade des banques, d’immeubles d’habitation ou de devantures de magasins, ce qui donne un autre visage au paysage urbain. Selon leur responsable marketing, leur but pour les années à venir est de maintenir la qualité des services proposés.

ÉDUCATION
ESTI , une nouvelle école supérieure va voir le jour

Gil Razafintsalama
et Tania Ratsirahonana

À l’heure qu’il est, un appel d’offres est lancé par l’École supérieure des technologies de l’information (ESTI) pour la réhabilitation du bâtiment (ex INGAM à Antanimena) qui servira aux futurs étudiants de cette nouvelle institution. Cette école qui était censée ouvrir ses portes en septembre, comme annoncé lors de la signature de la convention entre l’Agence Française de Développement (AFD) et la Chambre de commerce et d’industrie d’Antananarivo (CCIA) en octobre 2015, n’est pas encore prête de voir le jour. À noter que le montant alloué à ce projet est de 2 millions d’Euros. Selon Tania Ratsirahonana, chargée de projet auprès de l’ESTI : « Nous espérons que les travaux seront finis en décembre 2016, même si cela n’est pas encore tout à fait sûr. » On l’espère aussi pour eux.

Page réalisée par #DinaRamaromandray

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer