Hugues Vassal : sweet little Sixties
4 juin 2015 - Portfolio commentaires   //   2300 Views   //   N°: 65

Il a donné deux spectacles à Tana les 13 et 16 mai où il raconte ses « années showbiz ». Lui, c’est Hugues Vassal, le photographe attitré des stars sans le regard duquel les années Soixante ne seraient pas tout à fait ce qu’elles sont.  

C’est en 1953, à l’âge de 17 ans, qu’Hugues Vassal, alors « mannequin junior » à Paris, découvre la photographie. En 1955, n’étant encore qu’un jeune reporter employé par France Dimanche , il se voit confier un sujet sur la très célèbre Edith Piaf. L’intégrant rapidement dans sa « cour », celle-ci lui offrira l’hospitalité mais aussi, et plus que tout, son amitié. C’est ainsi, qu’obéissant aux désirs de la chanteuse, il acquerra les fondements d’une photographie simple et naturelle.

Hugues Vassal regardant un cliché de la chanteuse Edith Piaf qui l’a lancé en 1955 comme photographe. 

Piaf et Théo Sarapo, son dernier amour. 

Une icône prématurément usée, qui s’éteindra en 1963. Elle aurait eu 100 ans cette année. 

Les Années yé yé…
Hugues Vassal lui dédiera, par la suite, tout au long de sa carrière, de multiples ouvrages. Après la mort d’Edith Piaf, il devient tout naturellement le photographe des stars françaises de l’époque : Charles Aznavour, Maurice Chevalier, Johnny Hallyday, Françoise Hardy, Mireille Matthieu… tous posent devant son objectif. 

Richard Anthony 

Dalida 

Claude François 

Brigitte Bardot 

Françoise Hardy et Serge Gainsbourg 

© Hugues VASSAL 

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer