Hollywood : 60 ans et toujours frais !
15 mars 2013 - Vintage commentaires   //   1007 Views   //   N°: 38

Avec sa légendaire « fraîcheur de vivre », Hollywood a su créer le mythe de la jeunesse cool, prête à mastiquer la vie par les deux bouts. Soixante ans que ses chewing-gums nous tiennent en haleine et collent à l’époque…

Appelle-moi Brando ou Belmondo ? La question vaut d’être posée, car le plus hollywoodien des chewing-gums est bel et bien frenchy, lancé à Montreuil en 1952 par un industriel américain du nom de Courtland E. Parfet.

Son idée, créer pour le marché français le premier chewing-gum au goût de chlorophylle dont l’effet antistress est complaisamment souligné dès les premières pubs.

Cela pour clouer le bec aux stomatologues qui accusent la gomme à mâcher de « coller aux boyaux » et aux instituteurs qui enragent de voir leurs chères têtes blondes se transformer en ruminants dans les cours de récré.

En 1955, La marque fusionne avec les bonbons Kréma, déjà propriétaires des chewing-gums Malabar, puis tombe dans le giron de General Foods avant de passer au géant Kraft Foods dans les années 90.

En 1972, le côté « cool » (frais) de la chlorophylle devient un véritable art de vivre avec l’apparition du fameux slogan « fraîcheur de vivre » qui signe encore aujourd’hui les campagnes de pub de la marque.

Soixante ans après sa création, Hollywood, est en vente dans plus de 200 000 magasins, avec 66 % de parts de marché dans le secteur de la gomme à mâcher.

Seul endroit au monde où la marque n’est pas vendue : les États-Unis où Wrigley’s défend âprement son monopole… à la gomme !

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer