Géraldine Léong Sang : La pro de l’impro
9 mai 2016 - LifeStyle commentaires   //   1459 Views   //   N°: 76

« Il n’y a pas de création sans intuition ! », c’est ce qu’affirme Géraldine Léon Sang. Dotée d’une trentaine d’années d’expérience, cette danseuse chorégraphe a du mouvement à revendre. L’intuition, elle la suit depuis l’âge de sept ans, lorsqu’elle a fait ses premiers pas de danse à Toamasina. Pour elle, le danseur doit rester fidèle à ses propos. « Dans cette optique, CQFD, le solo que j’ai créé en 2010 change à chaque fois que je l’interprète. Le propos reste le même mais mon intuition m’aide à faire différents choix en ce qui concerne l’entrée sur scène, la scénographie, l’approche du public… J’investis l’espace en suivant mon instinct. » Cet état d’esprit, elle aime le partager avec ses amis danseurs en créant l’événement Perf’impro, qui se tient deux fois par an depuis 2012, et où les danseurs participants ne savent pas ce qui les attend car ils ne connaissent ni le lieu de représentation -même le plus incongru, ni le public auquel ils feront face, ni les artistes qui sont susceptibles de partager leur scène. L’art de l’adaptation gracieuse.

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer