Fy Rasolofoniaina : D’amour et de folk
6 février 2019 - Cultures commentaires   //   187 Views   //   N°: 109

En à peine quelques mois, le groupe Fy Rasolofoniaina a suscité la fascination du public malgache grâce à la chanson Tiako ianao (Je t’aime). Une ballade romantique aux sonorités chaudes et harmonieuses qui caractérisent le style « folk progressif » revendiqué par le groupe.

Tiako ianao c’est à travers ce titre que le groupe Fy Rasolofoniaina a séduit le public malgache. Inconnue du paysage musical malgache il y a à peine un an, aujourd’hui, la formation multiplie les scènes à Tana comme en province. « Nous avons posté le clip de Tiako ianao, le 23 juillet dans l’après-midi et quelques heures plus tard, les partages sur les réseaux sociaux ont explosé. Il a même été diffusé à la télé le lendemain, ce qui a complètement dépassé nos attentes », confie Fy, guitare acoustique et chanteur du groupe. La recette de cette chanson pour toucher autant le public ? « Elle parle d’amour, tout simplement ! Lorsque j’étais au Cambodge, je me suis cassé une jambe. Immobilisé de force, j’ai pris ma guitare et j’ai composé la mélodie. Ce n’est qu’en arrivant à Madagascar que j’ai écrit les paroles. »

Après avoir voyagé un peu partout dans le monde, accompagné de sa guitare, Fy a finalement décidé de rentrer à Madagascar. Ses voyages en Afrique du Sud, en Allemagne ou au Cambodge lui ont permis de découvrir d’autres réalités et surtout une autre façon de travailler, tant dans la composition que dans l’écriture. Il a réalisé un premier album en anglais intitulé Refleting you, sorti en 2013 en Afrique du Sud. Il parle de ce que la vie lui a appris, de ses questionnements, de son évolution… Des thèmes que le groupe actuel développe dans ses textes afin de toucher le plus grand nombre. « Je pense que beaucoup de gens se posent les mêmes questions que nous. Nous avons peut-être la même vision de la vie, les mêmes ressentis. Nous traduisons tout ça à travers nos chansons. Les gens peuvent s’identifier facilement. »

Pour l’accompagner dans cette aventure, Fy s’est entouré de trois autres musiciens qui apportent chacun sa personnalité : Zazah à la batterie, Diary à la basse et Princia à la guitare solo. Ensemble, ils veulent redonner un souffle nouveau à la musique malgache à travers ce style folk progressif qu’ils ont adopté. Une musique sans fioritures, épurée et dominée par les accords de la guitare, mais parfois enrichie par d’autres instruments comme le violoncelle. La voix envoûtante de Fy sublime le tout laissant la part belle au voyage. « Nous construisons notre musique de façon à ce qu’elle qu’elle transporte le public vers des univers différents. Pour nous, le partage est essentiel. C’est pourquoi, nous essayons de véhiculer autant que possible des messages positifs. La musique sert aussi à éduquer les gens. » Les quatre garçons comptent marquer cette année par la sortie de leur premier album. Malgré leur jeune âge, ils sont exigeants quant à la qualité de leur travail. « Nous avons des objectifs à atteindre à travers notre musique, ce n’est pas la célébrité qui compte. Quand on aime, on prend le temps de bien faire les choses. » Que le folk soit avec vous !

Contact
Hasina (manager) :
034 39 730 08

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer