Fusion attitude : La récup malgache devient tendance
22 juin 2017 - Cousins-cousines Diaspora commentaires   //   386 Views   //   N°: 89

Un magnifique décor et une vue imprenable sur Tana. Les amateurs d’artisanat d’art se souviennent peut être encore avec nostalgie de l’atelier « Fusion Iray ». Kemba Hafejee, qui était à l’initiative de ce projet, développe maintenant sa nouvelle activité d’artisanat à base de matériaux de récupération, et présente sa première collection à La Réunion.

Céramique, marqueterie, aquarelles, tapis, l’atelier « Fusion Iray » rassemblait encore jusqu’en 2016 de nombreuses marques d’artisanat d’art en plein cœur de la capitale malgache. Kemba Hafejee croit en cette force créatrice des artisans malgaches façonnant de manière traditionnelle, à la frontière de l’art, des modèles uniques. L’aventure terminée, Kemba rebondit sur un nouveau projet : Transformer des matières premières de récupération en accessoires de mode.

« Fusion attitude » se positionne du côté du commerce équitable de qualité, et teste d’emblée le potentiel de la clientèle réunionnaise. Kemba travaille avec sept collaboratrices à Tana, maniant toutes le métier à tisser traditionnel à pédale. Cette activité innovante doit maintenant trouver sa place dans un secteur qu’elles espèrent porteur. Parmi les créations, Midi Madagasikara va retrouver une deuxième vie après lecture, transformé en sac à main ou en pochette après tissage du papier recyclé.

Les lamelles de papier enroulées, découpées une à une aux ciseaux, vont passer par les mains habiles de l’équipe de « Fusion attitude » et leur métier à tisser.

Le raphia « projeté » est également une matière première phare de la petite entreprise. A La Réunion, Kemba a dix jours pour séduire les boutiques de création, le public réunionnais et bien sur les malgaches de La Réunion, intéressés par tout ce qui vient de la grande île. Accueillie par Paul Henri Randrianomé, « Paulo », au siège de l’association Récup Art, elle a présenté sa collection à l’occasion d’un « apéro expo », moment convivial où circulent librement les visiteurs au milieu de la case à Paulo, transformée en salon de vente et de découverte.

Au programme, scène musicale, repas traditionnel, et explications des méthodes de fabrication de la gamme « Fusion attitude ». Le commerce équitable, c’est également une autre approche de la clientèle, où proximité et convivialité vont permettre au travail des artisans d’être valorisé.

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer