Foire internationale de l’agriculture (14-17 septembre 2017)
28 septembre 2017 - Éco commentaires   //   208 Views   //   N°: 92

La première édition de la au parc des expositions Forello Tanjombato. Un événement coorganisé par le ministère de l’Agriculture et de l’Élevage et l’agence Première Ligne. Voahangy Arijaona, directeur de la promotion des investissements au sein du ministère nous en fixe les enjeux.

« L’avenir c’est le marché »

Pourquoi une foire internationale dédiée à l’Agriculture ?
Le Plan national de développement se donne pour objectif de promouvoir un Madagascar moderne et prospère. Si on décline cette vision dans le secteur agricole, nous visons une agriculture moderne et prospère. L’agriculture est un levier indispensable pour la croissance économique. Chez nous, le secteur agricole représente près de 30 % du produit intérieur brut (PIB) et emploie 80 % de la population active. Nous devons le valoriser et cette foire nous permettra de faire un état des lieux. Ce sera l’occasion de voir quelles sont les tendances en matière d’agriculture et qui sont les principaux acteurs de la chaîne de valeurs de ce secteur.

Que nous réserve cette première édition ?
Les visiteurs et investisseurs potentiels auront tous les chiffres relatifs aux rendements des filières porteuses dans chaque région, en clair ce que Madagascar peut offrir en termes de partenariats. Il y aura aussi des exhibitions d’animaux et des conférences thématiques.

La Foire internationale de l’agriculture en chiffres

12 000 m2 de surface d’exposition
240 m2 réservés à l’espace Animaux
35 000 visiteurs attendus
500 stands dédiés aux exposants
250 participants nationaux
12 nationalités représentées
20 conférences thématiques durant le Forum international de l’agriculture

La grande curiosité sera la « caravane de fertilité » qui est le fruit d’une coopération entre Madagascar et le Maroc. C’est un camion laboratoire mobile qui sillonnera le pays pour étudier les caractéristiques des sols des grands pôles de productions. Le départ de cette caravane se fera le jour de l’ouverture de la foire. Ces études nous permettrons d’obtenir une carte de fertilité que les investisseurs pourront utiliser.

Quelles sont vos ambitions à l’issue de cette foire ?
Cet événement sera une plate-forme incontournable d’échanges pour les acteurs issus du secteur privés et publics, qu’ils soient nationaux, régionaux ou internationaux. Pour Madagascar, il ne s’agit plus de rester sur une agriculture de subsistance, mais de se tourner vers le marché en multipliant les partenariats et en cherchant des bailleurs de fonds pour des collaborations. Cette année nous verrons notamment la participation du groupe allemand Metro et de pays comme la Turquie, l’Inde, le Japon et la France. Grâce à cette foire, nous espérons répondre aux besoins alimentaires de la région indianocéanique et satisfaire les demandes à l’international.

Propos recueillis par #MioraRandriamboavonjy

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer