Fitiavana Ratovo : Savoir Fer
6 août 2018 - Cultures commentaires   //   200 Views   //   N°: 103

« Dinosaure »
Dimensions : 160 cm x 90 cm

Fitiavana Ratovo a achevé cette œuvre en 2017 après avoir travaillé dessus durant une année entière. Fabriquée à partir de fer recyclé provenant de barika (tonneaux), cette sculpture représente pour lui le protecteur qu’il aurait voulu avoir quand il était enfant et victime de nombreuses injustices.

Le ferronnier d’art,Fitiavana Ratovo, enchaîne les participations aux événements artistiques. De Paris à Tana, le sculpteur n’a pas eu le temps de chômer. Fort du succès qu’il a rencontré lors de l’exposition Enjamparahatokanialanjavatahaka, réalisée avec l’artiste plasticien Tahina Rakotoarivony, à l’Is’art Galerie à Ampasinimalo en avril dernier, il a mis le cap sur la France en juin. C’est là que Fitiavana Ratovo a pu participer à Madagasyart, une exposition consacrée aux artistes contemporains malgaches. Sa notoriété, il ne la doit qu’à lui seul et non à son patronyme. En effet, Fitiavana n’est nul autre que le fils aîné de Dieu Donné Razafinjatovo alias Donné Vy, une référence de la ferronnerie d’art à Madagascar. Fier de son héritage, il tient néanmoins à tracer son propre chemin en imposant son style.

« Rangory »
Dimensions : 130 cm x 65 cm

Cette sculpture fait partie de celles qui ont été présentées à l’exposition Enjamparahatokanialanjavatahaka à l’Is’Art Galerie. Rangory est une célèbre sorcière de conte malgache, réputée pour ensorceler tous ceux qui viennent la consulter. A travers cette œuvre, Fitiavana a voulu matérialiser la fascination de l’être humain pour l’interdit.

« Ma famille créée des ornements décoratifs. Mes pièces quant à elles sont des sculptures de fer qui sont des œuvres d’art uniques. »

C’est au sein de l’atelier familial à Ankazobe-Ambohimanambola qu’il laisse libre cours à son génie créatif. Plus que de l’art, la sculpture de fer est pour Fitiavana une thérapie et un moyen d’exorciser ses vieux démons. « Mes œuvres sont des représentations des craintes que j’ai eu par le passé ou des situations qui m’ont marqué. En les matérialisant à travers mes sculptures, je m’en libère. » Son inspiration, il la puise dans les contes et légendes malgaches qui l’ont bercé durant son enfance et qu’il veut revaloriser. Pour cela, il projette d’exposer des œuvres comme Trimobe ou Rangory, personnages emblématiques des contes malgaches, dans les rues de la capitale.

« Kelibetratra »
Dimensions : 110 cm x 65 cm

Dans les croyances populaires, Kelibetratra est un animal sauvage qui attaque le bétail la nuit. Fitiavana ne partage pas ces croyances et a créé cette sculpture de fer pour représenter l’exclusion sociale dont sont victimes les personnes qui n’entrent pas dans le moule de la société.

« Zazavavindrano »
Dimensions : 125 cm x 40 cm

Une œuvre inspirée des contes et légendes malgaches. Plus jeune, Fitiavana Ratovo nourrissait une fascination pour les sirènes qui incarnent selon lui la pureté et la perfection. Des qualités auxquelles il rend hommage à travers cette sculpture conçue à partir de fer recyclé.

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer