FIFA 18 : On prend (presque) les mêmes, et on recommence
24 octobre 2017 - Add-on commentaires   //   188 Views   //   N°: 93

Comme chaque année, l’éditeur Electronic Arts sort le nouvel opus de son jeu de foot. Et comme tous les ans, une question nous brûle les lèvres. Qu’est-ce qui a changé ?

Ça y est, on y est. La nouvelle itération du numéro un des jeux de foot est arrivée. Le rendez-vous annuel des fans de ballon rond sur console débarque. Et avouons-le, on connaît la formule par cœur. Corrections graphique, ajustements de gameplay… Les jeux de la licence FIFA prennent chaque année des allures de mises à jour de l’opus précédent, et non de véritable suite. Mais FIFA 18, avec Cristiano Ronaldo en tête d’affiche, est sur le point de briser la roue dans laquelle la saga s’est piégée. Et si le mode histoire reprend là où le précédent jeu s’est arrêté, il propose d’emmener le jeune Alex Hunter plus loin que son championnat national. L’histoire évolue à la manière d’un film hollywoodien, et il est possible d’influencer sur le look de notre héros avec des nouveautés cosmétiques. Mais c’est l’arrivée du mode coop locale qui ravira ceux qui aiment jouer en social.

En parlant de contenu, le championnat chinois arrive sur les pelouses de FIFA 18, une première pour la saga, apportant une contrée de plus à visiter. Et question réalisme, le jeu réussit son tir en proposant différents types d’ambiance dans les stades, selon la région du globe où l’on joue. La France entendra son « doux » chant des Parisiens, là où jouer en Amérique latine permettra de voir les banderoles typiques et autres papelitos sur la pelouse. Les spectateurs connaissent aussi une mise à jour de leur comportement, comme la possibilité de se coller aux grilles lors d’une célébration de but. De quoi améliorer l’immersion des matchs.

Ce serait de la mauvaise foi que de dire que FIFA 18 n’apporte rien à la licence. Surtout que la refonte du système d’animation propose un meilleur contrôle du mouvement des joueurs. L’IA a aussi été améliorée, proposant des styles de jeux qui varient selon les tactiques que l’on utilise. Le jeu est plus réaliste que jamais, avec une gestion des courses plus précises, où le gabarit des joueurs gagne en importance dans leur déplacement. De quoi ravir les amateurs du genre, mais aussi les compétiteurs de haut niveau. Et au final, le jeu remplit son contrat. Un jeu de foot réaliste, riche en contenu, avec une durée de vie virtuellement illimitée. En cela, FIFA est un excellent jeu, même s’il faudra attendre les projets technologiques tels que la VR pour assister à une vraie révolution.

Date de sortie : 29 septembre 2017
Éditeur / Développeur : EA Sports

Genre : Sport
Plate-forme : PC/ PS4/ One / Switch

Note : 7/10

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer