Faniry Raelison : « Ancien ne veut pas dire ringard »
13 juin 2017 - Cultures commentaires   //   630 Views   //   N°: 89

Elle porte un patronyme bien connu dans le milieu du « kalon’ny fahiny », les chansons d’antan. Et pour cause, la chanteuse Faniry est la petite-fille de Rolland Raelison, pianiste, parolier, compositeur et chanteur de charme illustre des années 1960-80. Un héritage léger à porter, estime-t-elle, vaillent que vaillent l’agitation médiatique et les modes passagères.

Pourquoi avoir choisi ce registre à ton âge ?
C’est vrai que des chanteuses de kalon’ny fahiny de ma génération, il n’y en a pas beaucoup (rires). Mais moi en tant que petite-fille de Rolland Raelison, j’ai baigné dans Neny (Maman), dans Anilanao (A tes côtés). Dadabe (grand-père) m’a initié très tôt à ce répertoire. Pour ne pas mentir, au début je n’étais pas très emballée à l’idée de sortir un DVD de kalon’ny fahiny. A l’époque, il y avait tous ces boys-bands, rappeurs et rockers qui dominaient la scène ; je me disais, je vais passer pour une Bécassine. Mais Bessa et Henri Ratsimbazafy, deux icônes de la musique malgache, m’ont convaincue de me lancer. Et il s’avère qu’ils n’avaient pas tort. J’ai sorti mon premier DVD Faniry chante Raelison à 14 ans et tout de suite ç’a été le succès !

Comment expliquer cet engouement ?
D’abord j’ai eu la chance de faire quelques concerts avec dadabe à Tana et ailleurs.

Très vite, on a parlé de moi à la télé et dans les journaux. Les fans de kalon’ny fahiny en général et de Rolland Raelison en particulier ne pouvaient qu’être sensibles au fait que je perpétue leurs tubes d’antan. Bon, il est vrai qu’au collège, mes camarades me surnommaient Zanak’antitra, la ringarde (rires). Mais qui a dit que le kalon’ny fahiny est ringard ? C’est comme dans la chanson d’Aznavour, « Je vous parle d’un temps / que les moins de vingt ans / ne peuvent pas connaître ». En ce cas pourquoi le classique, le jazz ou le rock seraient moins ringards ?

Tu n’as pas envie d’en sortir des fois ?
Dans mon adolescence, j’ai eu l’occasion de chanter de la soul et du jazz sur scène. J’aime ça et j’envisage aujourd’hui de m’y remettre. Je suis actuellement en pleine préparation d’un nouvel album, mon sixième. Le public m’y entendra sur d’autres registres, du jazz, de la soul, de la pop, toujours soft bien sûr ! Cela étant, les textes de mes prochains morceaux, dont quelques inédits, seront de Rolland Raelison, car c’est artiste qu’on ne cesse de redécouvrir. Intemporel comme le génie.

Propos recueillis par #SolofoRanaivo

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer