Esclavage
2 septembre 2014 - Livre du mois commentaires   //   1517 Views   //   N°: 56

Et libération à Madagascar,

sous la direction d’Ignace Rakoto et Sylvain Urfer

Le poids de l’esclavage, traditionnel et moderne, pèse sur la société malgache. En brisant le silence, cet ouvrage vise à aider les descendants d’anciens maîtres comme ceux d’anciens esclaves, à assumer les réalités de l’histoire. Dans la même logique, il incite les responsables des servitudes actuelles et leurs victimes à s’affranchir du non-dit et à améliorer les conditions de vie de tous… La première partie évoque l’histoire de l’esclavage à Madagascar pendant le XIXe siècle, et les effets de la traite jusque dans l’« île éparse » de Tromelin. Depuis lors, « l’esclavage moderne » a pris la relève. À Madagascar, il désigne notamment les conditions de vie inhumaines infligées aux enfants, aux femmes et aux travailleurs. S’y ajoutent les exigences de la tradition et des coutumes qui, toujours vivaces, peuvent être assimilées à une nouvelle forme d’esclavage. Ces servitudes plus récentes font l’objet de la deuxième partie. Reste à trouver « les chemins de la libération », ce que se propose de faire la troisième partie. Pour surmonter son passé douloureux, la société malgache dans toutes ses composantes devra sortir de son silence, se juger avec lucidité et agir sans crainte…

Esclavage et libération à Madagascar, sous la direction d’Ignace Rakoto et Sylvain Urfer, Éditions Karthala – Centre foi et justice, 368 p. À commander en ligne chez l’éditeur.

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer