En ville avec Tokyo HAREM
8 février 2019 - Downtown commentaires   //   137 Views   //   N°: 109

Il a gagné la neuvième édition du Slam national en décembre dernier et représentera Madagascar lors du Championnat du monde de slam cette année. Quand il n’écrit pas, Tokyo Harem aime flâner dans sa ville natale, Toamasina (Tamatave). Il nous livre ses bons plans.

Ton resto favori ?
Comme Tamatave est réputé pour ses soupes, il y a beaucoup de restaurants qui en proposent. Mais moi, je vais souvent chez Layda à Mangarivotra ou chez Maricka, soit à Mangarivotra soit à Morafeno.

Ton plat préféré ?
Je ne sais pas si on peut appeler cela un plat mais c’est du poulet grillé mariné au miel. J’adore ! Je n’en ai jamais commandé dans les restaurants, c’est plutôt fait maison pendant les fêtes en famille.

Ta boisson préférée ?
Sans hésiter, le soda orange ! Quand je voyage, son goût m’aide à supporter les mauvaises odeurs dans le bus ! (rires)

hobbies ?
A part le slam, je peins et je fais de la musique. Je suis dans un groupe qui s’appelle Welvi Waves. Sinon, je fais des exercices pour entretenir mon corps. Je ne fais pas trop de sport collectif !

hobbies ?
A part le slam, je peins et je fais de la musique. Je suis dans un groupe qui s’appelle Welvi Waves. Sinon, je fais des exercices pour entretenir mon corps. Je ne fais pas trop de sport collectif !

Un lieu pour s’évader le week-end ?
Foulpointe ! Les plages sont meilleures qu’à Tamatave et ce n’est pas très loin. Tu peux t’assoir à la plage et manger des grillades de poisson. Si c’est pour les vacances, je préfère aller à Sainte-Marie (Nosy Boraha). C’est un bon spot pour apprécier le coucher du soleil.

L’événement culturel qui t’a le plus marqué ?
A part le Slam national que je ne rate jamais sauf en 2017, il y a de petits événements sur Tamatave que j’apprécie comme le Slam In Love organisé par le collectif de slameurs Taly. Avant il y avait également un festival, Théatre Be, que j’ai adoré mais qui malheureusement n’existe plus.

Ton actualité ?
Je vais enregistrer quelques textes de slam et j’ai quelques projets musicaux avec mon groupe. Durant la semaine de la Saint-Valentin, nous allons organiser le Slam In Love comme chaque année. Sinon, je me prépare pour représenter Madagascar au Championnat du monde de slam qui se déroulera vers le mois de mai-juin à Paris.

Propos recueillis par #AinaZoRaberanto

© Photo : Henintsoa Fidel

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer