En ville avec Sandrine Rajaofetra
17 février 2017 - Downtown commentaires   //   600 Views   //   N°: 85

Chanteuse de jazz depuis 2008, Sandrine a fait la tournée des pubs, des lounges et des scènes de jazz de la capitale aux côtés des plus grands noms de la discipline. Au cours de ses pérégrinations, elle s’est constituée ses bonnes adresses.

Ton resto préféré ?
Je dirais Le Petit Verdot d’Ambatonakanga. Les escargots et le foie gras y sont à tomber ! Les « Formules midis » sont également délicieuses : un plat au choix, un bon dessert et l’incontournable ballon de vin.

Ton plat préféré ?
Il y en a deux : les lasagnes bolognaises et le henakisoa sy voanjobory (viande de porc au pois chiche).

Pour boire un verre ?
J’ai quelques petites sélections dont la terrasse-piscine du Sakamanga à Ampasamadinika, le bar Outcool un peu plus haut, et le Grand Urban Hotel que j’ai découvert très récemment.

Un endroit pour s’évader un weekend ?
Incontestablement, Mantasoa ! C’est pour moi un lieu d’évasion à l’état pur : sa nature, sa forêt humide, son lac, son calme… L’air qu’on y respire est différent !

Ton loisir le plus constant ?
Le plus constant et qui fait aussi partie de mon travail, c’est le chant.

Ton actu ?
Cette année 2017 est une année de compositions et de créations artistiques pour moi aux côtés de mes musiciens et amis Nicolas Vatomanga, Sanda Ranaivosoa, Andry Michael Randriantseva et Benkheli Ratri qui composent actuellement avec moi mes titres. C’est donc une année de réalisation, puisque j’ai l’habitude de faire des interprétations !

Propos recueillis par #DinaRamaromandray

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer