En ville avec Dwa
13 avril 2018 - Downtown commentaires   //   210 Views   //   N°: 99

Sur dix dessinateurs malgaches, Dwa a remporté en février le premier prix du concours Paritana. Bien qu’il soit plutôt casanier, Dwa aime quand même sortir de temps à autres, en famille bien sûr ! Et quand il s’agit de bons plans, il a ses adresses à lui dans son petit calepin.

Ton resto préféré ?
Sans hésiter la rôtisserie d’Antanetibe à Soavinandriana. J’adore comme ils cuisinent et leurs salades sont vraiment à tomber. En plus, c’est tout près de chez nous avec un cadre agréable et paisible.

Ton plat favori ?
De la viande grillée avec une sauce pistache et de la salade, le tout accompagné d’une bonne bière bien fraîche. On aime bien ce plan à la maison d’autant que ma femme a une recette spéciale pour faire mariner la viande.

Ta boisson fétiche ?
Le matin, ma femme me prépare un « gainer ». C’est un mélange de lait, d’amande, de noix de cajou, de noisette, de banane, d’avoine, de la cannelle et du sirop d’agave. Un mix bio et énergétique.

Un endroit pour faire du shopping ?
J’achète rarement des vêtements mais quand je le fais, je commande souvent sur facebook avec ma sœur chez Chic & She. Sinon, pour mes petits gadgets, je vais chez Sodim pour les stylos, au pavillon Analakely pour les papiers, Miniso pour les notebook et pour le reste en ligne chez Le géant des beaux-arts.

Ton loisir le plus constant ?
J’adore regarder les matchs de Manchester United en famille ou avec des fans membres de Manchester Gasy United au Chillout à Faravohitra. Il y a toujours une bonne ambiance que l’équipe gagne ou perde.

Un lieu pour s’évader le week end ?
On aime bien aller en famille chez Antsaha à Antsirabe. C’est spacieux, calme et reposant. Au retour, on mange toujours espagnol chez Iskurna qui se trouve sur la RN7. Leurs rôtis sont succulents.

Le meilleur plan pour les vacances ?
Etre en famille à Sainte Marie au mois d’octobre-novembre, une période où il y a moins de monde. C’est tellement calme et je ne vous dis pas la beauté de la lumière !

L’événement culturel qui t’a le plus marqué ?
Le dernier festival international de la bande dessinée d’Angoulême. C’était ma troisième fois, du coup, il y avait des gens qui connaissaient déjà mon travail. La cerise sur le gâteau a été la signature de mon contrat pour un album personnel.

Ton actu ?
J’ai deux albums, « Lundi noir sur l’île rouge » et « La Réunion Kely » qui viennent d’être publiés chez Des Bulles dans l’Océan. Au mois de juillet/août, je vais sortir mon album personnel, « Back to Al Bak », un mélange de BD et de croquis sur le vif qui va raconter mon retour dans mon village natal Alatsinainy Bakaro.

Propos recueillis par #PriscaRananjarison

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer